Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Conference-de-careme-Regard-d-un-laic-sur-la-mission-de-l-Eglise-aujourd-hui
      Conférence de carême : "Regard d’un laïc sur la mission de l’Église (...)

Conférence de carême : "Regard d’un laïc sur la mission de l’Église aujourd’hui"

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Laurent Landette, membre du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie évoque les évolutions de l’Eglise et la place des laïcs dans l’Eglise. Retrouvez la vidéo de sa conférence.



Laurent Landette, membre du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, était à Angoulême le 22 mars pour évoquer les évolutions de l’Eglise et la place des laïcs dans l’Eglise. Il a invité à aimer le Christ, aimer les frères et à devenir missionnaire par une fraternité vécue.


Dans un passionnant livre d’entretiens avec Henrik Lindell, journaliste à La Vie (1), cet infirmier de formation revient sur ses origines –ses grands-parents rapatriés d’Algérie avaient tout perdu –, sa conversion, à Lourdes, lors du Pèlerinage national aux côtés d’un jeune myopathe qui lui était confié, sa rencontre avec son épouse Christel, lors d’une soirée de prière de l’Emmanuel, et sa vie familiale – père de six enfants, dont deux porteurs d’un handicap lourd. Ces entretiens, loin du jargon ecclésial, dévoilent l’itinéraire spirituel d’un homme de compassion, qui cherche à se laisser guider par Dieu au sein de cette communauté depuis 1991.

Pendant neuf années à la tête de la communauté de l’Emmanuel (passée de 9 000 à 12 000 membres), Laurent Landete, ancien modérateur de la communauté, a été en contact avec de nombreux cardinaux et évêques, confronté à des situations d’Église variées, visitant une trentaine de pays. D’où des intuitions lucides et pleines d’espérance sur les enjeux prioritaires pour l’Église, qu’il résume en cinq points : lever les obstacles à la mission (notamment l’absence de formation à la prière et le déficit de formation catéchétique) ; accueillir les migrants et témoigner de la foi chrétienne auprès des musulmans (« On ne peut pas évangéliser des gens qu’on n’aime pas », rappelle-­t-il, citant les moines de Tibhirine) ; réviser le « logiciel » entre laïcs et clercs (le témoignage d’une complémentarité des vocations étant plus que jamais nécessaire) ; promouvoir une écologie intégrale et durable, en lien avec une « culture de l’émerveillement » ; enfin, former l’intelligence, en vue d’un monde où elle doit être au service de l’amour.
Claire Lesegretain, La Croix, 27 juillet 2018

(1) Dieu fait toutes choses nouvelles. Regard d’un laïc sur la mission de l’Église aujourd’hui, Éd. de l’Emmanuel, 240 p., 16 €.

En savoir plus

Source : La Croix du 27 juillet 2018

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Agenda

Les doyennés et paroisses



-