Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Deces-du-Pere-Ronan-Faure
          Décès du Père Ronan Fauré

Décès du Père Ronan Fauré

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le Père Ronan Fauré est décédé ce mercredi 29 juillet 2020 à Sainte Anne d’Auray. Ces obsèques y seront célébrées le samedi 1er août à 14h30. Le même jour à la même heure, une messe sera célébrée à Saint Jacques de L’Houmeau à Angoulême.


Le décès du Père Ronan Fauré, prêtre de notre diocèse, est survenu ce mercredi 29 juillet 2020 à la Maison Saint-Joachim, à Sainte-Anne-d’Auray, où il était retiré depuis une dizaine d’années.
La célébration de ses obsèques aura lieu le samedi 1 Août à 14 h 30 à Sainte Anne d’Auray.
L’inhumation aura lieu dans le caveau familial à Pontivy (Morbihan).
Une petite délégation avec notre évêque se rendra à la célébration des obsèques.

En communion avec l’assemblée de Sainte Anne d’Auray, une célébration aura lieu le samedi 1er août, à 14h30 à St Jacques de l’houmeau, à Angoulême, paroisse où il a longtemps été curé.

Père Ronan FAURÉ

Né le 11 septembre 1928, à Pontivy (Morbihan).
Désirant entrer à la Mission de France, il quitte sa Bretagne en 1947 mais faute de place, vient faire son Grand séminaire à Angoulême.
Il est ordonné prêtre le 29 juin 1954, à la cathédrale d’Angoulême.
Attaché à l’Œuvre du Père Le Bideau, en octobre 1954 (administration et gestion). En 1959 : aumônier de la manécanterie des Petits Chanteurs d’Angoulême jusqu’à extinction en 1995.
Économe de l’école St Joseph (Angoulême) en 1962. Aumônier militaire de la garnison d’Angoulême, en 1966. Chargé de l’aumônerie des œuvres du P. Le Bideau en 1974, responsable diocésain du Secrétariat catholique Enfance et Jeunesse inadaptée, en 1975.
Curé de St Jacques de l’Houmeau, en juillet 1977. Aumônier militaire adjoint à La Braconne, en septembre 1977. Organise de nombreux voyages paroissiaux. Aumônier du Mouvement chrétien des retraités, en 1991. Aumônier de Chavagnes, en 1993-1994.
Directeur de la Maison diocésaine, tout en étant au service de la paroisse St Martial, de 1994 à 2002. Chanoine titulaire en juillet 1995. Aumônier diocésain de l’Action catholique générale des femmes, de 1998 à 2006.
Fait partie de l’équipe de gestion de la Maison d’Obezine, de 1999 à 2002.
Célèbre à Fléac les dimanches et les jours de fête, de 2001 à 2003.
Il se retire en Bretagne, à Sainte-Anne d’Auray, en avril 2009.

Ce texte avait été rédigé, chanté et lu par Paulette Bousquet au moment du départ du Père Fauré pour Ste Anne d’Auray en mars 2009.

Au Père Ronan Fauré
(air : que la montagne est belle)

1)
Il avait quitté Pontivy (en 1947)
Pour s’en aller loin du pays
Vers cette charmante Charente
Il s’est occupé de gamins
Qui ne possèdent presque rien
Ce qui les rend plus attachants
Après des services à Saint Jo
Il est venu prêtre à l’Houmeau (St Jacques)
Grande paroisse d’Angoulême
Et à tous ses nombreux amis
Il a voulu faire découvrir
Bien des coins du pays qu’il aime

Refrain
C’est vrai que la Bretagne est belle
Comment peut-on s’imaginer
En la voyant toujours nouvelle
Qu’un Breton puisse la quitter

Ainsi, de 1981 à 2007, sur 27 voyages paroissiaux, en France et à l’extérieur de l’Hexagone, 9 se sont déroulés en Bretagne !!!
Des noms évocateurs chantent dans notre mémoire et de très beaux paysages défilent devant nos yeux, rappelant à tous des souvenirs inoubliables vécus dans l’amitié, la joie et la bonne humeur, sans oublier les chants qui les accompagnent.
Aujourd’hui, pour notre guide et pasteur breton qui repart au pays natal, nous n’évoquerons que des noms de sa belle Bretagne :
Quiberon, Carnac, Ste Anne d’Auray, Pont-Aven, Concarneau, Quimper, la pointe du Raz, la presqu’île de Crozon, Locronan, Guerlédan, les monts d’Arrée, les Enclos paroissiaux, St Thégonnec, Le Folgoët, la côte d’Emeraude et le Cap Fréhel, St Malo, Dinan ......

Enfin “Loc Ronan, Ker l’Houmeau”, comme le signait en 1990 “Le chauvin Malicieux”

Refrain
C’est vrai que la Bretagne est belle
Nous pouvons donc imaginer
Qu’en la voyant toujours nouvelle
Ronan veuille la retrouver

Alors Kénavo, Père Ronan, et ... bon vent !! breton
Merci pour ces années passées en Charente et, plus précisément, ces 17 ans à St Jacques.
Ne nous oubliez pas auprès de Ste Anne d’Auray.
Paulette Bousquet
Angoulême le 22/03/2009

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


adresse Annuaire de l’Eglise Catholique en Charente
226 rue de Bordeaux - 16000 Angoulême cedex
+335 45 91 34 44
Annuaire diocésain

Annuaire diocésain


Les prêtres

Effectuer une recherche


Les diacres

Effectuer une recherche



-