Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Des-nouvelles-du-pelerinage-a-ND-de-Guadalupe
      Des nouvelles du pèlerinage à ND de Guadalupe

Des nouvelles du pèlerinage à ND de Guadalupe

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Suivez les nouvelles des 22 pèlerins à ND de Guadalupe, au Mexique du 26 novembre au 5 décembre.


Le 9 décembre 1531, Marie apparaît à Juan Diego, un indien converti au christianisme, au pied de la colline de Tepeyac au nord-ouest de Mexico. Elle le charge d’aller demander à l’évêque la construction d’une église en son honneur. A plusieurs reprises, Juan n’est pas cru par l’évêque qui exige un signe afin de prouver ses dires.

Le 11 décembre, en se rendant au sommet de la colline, Juan Diego constate avec étonnement que des roses sont écloses en cette saison. Il en cueille et les rassemble dans sa tilma (manteau) ;

Juan se précipite à l’évêché : il raconte à l’évêque ce que l’apparition lui a demandé d’accomplir et comment il a cueilli les roses au sommet de la colline. Il lui dit en dépliant son manteau « Voilà. Reçois-les. ». Les roses tombent à terre, laissant apparaître sur le tissu du tilma l’image de la Vierge.

Un premier sanctuaire est érigé en 1533. Aujourd’hui, plus de 10 millions de pèlerins se rendent chaque année à Notre-Dame de Guadalupe. C’est le second pèlerinage du monde catholique, après Rome.

Nouvelles des pèlerins

groupe

Après 11 heures d’avion, nous étions heureux d’arriver à Mexico nous avons été accueillis par notre guide Marco et avons rejoint l’hôtel pour la nuit ; le décalage horaire est de moins 7 heures.

Mercredi 27 novembre

Nous partons pour TULPETLAC et découvrons l’église de la 5ème Apparition, construite sur le lieu où vivait, chez son oncle, saint Juan Diego à l’époque des apparitions. L’oncle, malade, a également eu une apparition qui l’a miraculeusement guéri.

la_chapelle_de_la_5eme_apparition


De retour à MEXICO nous avons découvert la cathédrale, édifice religieux le plus important du continent, érigée à partir de 1537. Les cinq nefs abritent de nombreuses chapelles aux noms symboliques. Puis nous avons visité le centre de la ville.

La_cathedrale_de_mexico

Jeudi 28 novembre
le soleil est toujours présent la température est agréable (environ 25 degrés )
Les pèlerins sont en forme.
Petit point négatif : il y a beaucoup de circulation et des déplacements en car assez longs ; la population de Mexico atteint 32 millions d’habitants.

Ce matin, nous découvrons CUAUTITLAN, quartier du Nord de Mexico où est né saint Juan Diego qui, en décembre 1531 vit la Vierge de Guadalupe à quatre reprises. Il a été canonisé par le pape Jean-Paul II en 2002.

evocation_de_l_apparition

Visite de la maison d’habitation du saint avec évocation de son parcours de vie.

statue_de_juan_diego

Continuation vers le charmant village de TEPOTZOTLAN, situé au nord de Mexico. Surnommé le village des magiciens, on lui confère des propriétés un peu mystérieuses et de nombreux écrivains et astrologues ont décidé de s’y installer. Balade dans les larges ruelles pavées et découverte du zocalo et de son marché traditionnel.

la_chapellle_ou_nous_avons_celebre_la_messe

Visite de l’église San Francisco Javier, l’un des meilleurs exemples du style baroque.

Puis, visite du séminaire jésuite qui est aujourd’hui le Musée national du vice-roi et qui abrite des centaines de trésor de l’art colonial.

vegetation_au_mexique

Vendredi 29 novembre

Aujourd’hui nous découvrons les quartiers animés de style colonial de Coyoacan et San Angel, des couvents et d’élégantes bâtisses coloniales des XVIème et XVIIème siècles bordent les pittoresques rues pavées. Au cours de notre promenade, nous prenons un temps d’Adoration devant le Saint Sacrement qui est exposé durant la journée, 95 pour cent des mexicains sont catholiques.


La messe quotidienne est célébrée chez les frères de saint Jean.


Après la messe, nous continuons vers les jardins flottants de Xochimilco, où toute une population de maraîchers alimente la Capitale en fleurs et en légumes. Les embarcations décorées de fleurs glissent sur une lagune parsemée de plantes aquatiques. A bord d’une barque, nous longeons les canaux au son des orchestres de Mariachis et de Marimbas.

sur_la_barque

les_musiciens

Promenade dans les rues de Xochimilco où les autels sont ornés de couleurs pour attirer et rendre hommage aux âmes de passage.

Visite du Musée National d’Anthropologie, un des plus beaux musés au monde. Il offre, sur une surface totale de 40 000m², l’opportunité de découvrir l’histoire et la culture de l’ensemble des civilisations précolombiennes.

Samedi 30 novembre
Aujourd’hui plongée (ou plutôt montée ) dans la civilisation aztèque : nous partons pour TEOTIHUACAN, situé à environ 50 km au nord-ouest de Mexico.

plante_comme_celle_qui_a_servi_a_tisser_la_tilma


Arrêt à la place des Trois Cultures, aménagée sur l’ancienne place principale de la cité de Tlatelolco. Cette place doit son nom à la réunion symbolique des trois principales cultures qui fondent la nation Mexicaine : une église coloniale, des ruines aztèques et un immeuble moderne.

Visite du site de Teotihuacan, qui signifie dans la mythologie mexicaine "Lieux où les dieux sont nés". Ce site est le plus important de l’époque classique (du IIIe au IXe siècle) et marque le début d’un nouveau type d’urbanisme qui va se perpétuer jusqu’au Mexico d’aujourd’hui. Ce site est un mystérieux vestige archéologique qui inspira de nombreuses légendes. Lors de cette découverte nous empruntons la célèbre allée des morts, longue de 4 kms, où s’alignent de part et d’autre, la pyramide de la Lune et celle du soleil, deux figures bien connues de la Maison Diocésaine. Lles aumôniers de la maison d’arrêt d’Angoulême prennent l’air et grimpent courageusement ; il est vrai que les tickets de repas sont distribués en haut de la Pyramide du Soleil.

pyramide_du_soleil

montee_de_la_pyramide_du_solei

Visite du monastère d’ALCOMAN, l’un des premiers fondés par l’ordre des Augustins.
Nous avons pu assister là à un baptême d’adulte dans ce monastère où nous avons célébré la messe. Cérémonie très colorée et joyeuse .
Après la messe nous avons rencontré la communauté catholique française à Mexico.

Dimanche 1er décembre

Ce matin, nous partons tôt pour la visite de Notre Dame de Guadalupe. Ce grand sanctuaire du peuple mexicain remplace la petite basilique qui fut construit à l’endroit où la vierge Marie apparut 3 fois à l’indien Juan Diego en décembre 1531, sous l’apparence d’une princesse indienne.

La nouvelle basilique
La foule sur le parvis de la basilique

Son portrait s’est imprimé sur sa Tilma , manteau traditionnel mexicain qui se portait noué autour du cou ; ce vêtement est exposé dans la nouvelle basilique. L’ancienne basilique a été transformée en musée.

La Tilma exposée dans la Basilique

Nous remontons l’allée des pèlerins vers le sanctuaire, pèlerins parmi les pèlerins, une foule très colorée nous entoure : musiques et danses se succèdent sur le parvis de la Basilique, nous passons devant la Tilma sur laquelle s’est imprimée l’image de Marie, puis nous montons sur la colline des Apparitions : sur le parcours des statues évoquent le moment où Juan Diego a déployé sa Tilma devant l’évêque pour déposer les roses qu’il avait cueillies sur cette même colline ; sont représentés ici les nombreux personnages présents chez l’évêque au moment du miracle , ils se reflètent dans les yeux de la Vierge, à droite Juan Diego. (mystère découvert au début du XXème siècle par des spécialistes en photographie, des ophtalmologistes et des scientifiques).

Evocation du miracle sur la colline

Nous avons visité la première chapelle construite sur le mont Tepeyac, puis célébré la messe dominicale au sanctuaire.

Chapelle sur le lieu des apparitions

2 réactions


2 décembre 19:02, par Bordes

Merci pour ces photos et ces nouvelles ! Joie de participer ainsi un peu à ce pélerinage !

- Répondre à ce message


 


6 décembre 15:43, par Richard

Magnifique pèlerinage, merci à tous les organisateurs. Nous avons également visité la ville de Puebla, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité. Très belles façades de l’époque coloniale. C’était dépaysant de voir des décorations de Noël et des fleurs partout sous un soleil radieux et à une température estivale ! Nous espérons que le 1er groupe est bien rentré malgré les gréves. Merci à tous. 

- Répondre à ce message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Service des pèlerinages
Directeur : Père Michel Manguy
Directeur Adjoint : Jean-Pierre Bordes
226 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
06 81 80 99 09
Service diocésain des pèlerinages


-