Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Dimanche-1er-decembre-2019

Dimanche 1er décembre 2019

1er de l’Avent

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote





" Veillez pour être prêts !"


L’ÉVANGILE DU JOUR
Veillez pour être prêts (Mt 24, 37-44)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

MÉDITER AVEC LES CARMES
Quel curieux passage de l’Évangile l’Église nous fait lire en ce premier dimanche de l’Avent ! Au moment où nous nous préparons à revivre spirituellement la longue attente des hommes de l’Ancien Testament, l’Église nous met devant les yeux le tableau de la fin du monde !
C’est que l’Avent ne commémore pas seulement une venue, mais trois venues, trois avènements du Seigneur :
L’avènement du premier Noël : avènement de pauvreté, et de miséricorde et de grâce ;
A l’autre bout de l’histoire humaine, l’avènement de gloire. Pour le décrire, l’Évangile reprend toutes les images familières aux hommes de l’Ancienne Alliance. Images de cataclysmes dans le monde des hommes et jusque dans le cosmos ; images destinées non pas tellement à nous effrayer qu’à souligner la puissance de Dieu, du Maître de l’univers créé et de l’histoire des hommes.
Entre les deux, entre le premier Noël et le dernier avènement, se situe la venue silencieuse et invisible du Christ Jésus dans notre propre vie, l’avènement mystérieux du Sauveur en chacune de nos journées de joie ou de peine.
Face à ces trois avènements, notre attitude de chrétiens est différente :
L’avènement de Noël, nous ne pouvons que le commémorer ;
L’avènement glorieux de la fin des temps, nous ne pouvons que l’attendre dans l’espérance et le hâter en transformant le monde ;
Mais l’avènement de Jésus Christ et de son amitié dans notre vie personnelle, familiale, communautaire, celui¬-là, nous pouvons le préparer et l’accueillir jour après jour.
Et saint Paul nous rappelle comment faire :
II s’agit d’abord de "nous tirer de notre sommeil" spirituel, de saisir le salut qui passe à notre portée, ou mieux : Jésus Sauveur qui vient au-devant de nous.
Malgré tant de grâces reçues du Seigneur, malgré tant de preuves de sa fidélité égrenées tout au long de notre vie, notre foi et notre espérance restent comme engourdies, et notre amitié avec Jésus nous apparaît parfois loin¬taine et irréelle, comme dans un songe. C’est pourtant ce lien au Christ qui est plus vrai que tout le reste ; c’est cette présence invisible du Dieu de notre baptême qui donne un sens éternel à notre travail, à notre dévouement, à nos épreuves.
Il s’agit ensuite de "revêtir le Seigneur Jésus Christ", c’est-à-dire de nous transformer profondément à son image, d’adopter ses réflexes de compréhension, de pardon, d’amour des pauvres, de dignité morale et de loyauté.
Affranchi par le Christ du monde mauvais et des forces de ténèbres, nous ne sommes plus des hommes de dissimulation, des hommes de la nuit, mais des hommes de l’aurore, éveillés et prêts à servir, des hommes du plein jour, et n’avons plus rien à cacher, parce que notre vie manifeste le Christ et témoigne de son amour pour tous.
Rassemblés ce matin au nom du Seigneur pour reprendre force et courage en participant à son sacrifice, pour accueillir le don de son amour, pour préparer dans la prière le jour prochain de Noël "où nous fêterons notre relèvement", tout éveillés dans notre foi, dépassons nos misères intérieures, et mettons-nous en route pour un re¬nouveau de notre fidélité. Responsables de la vraie joie dans le monde, il nous faut entrer dans la grande espé¬rance de l’Église et redire avec elle, en notre nom et au nom de tous les hommes qui attendent notre témoignage :
"Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et ton salut, donne-le nous !"

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse St Amand-Gond-Champniers
127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
Tél. :05 45 69 10 78
paroisse.cgp chez orange.fr


Curé de la paroisse
P. Florian MARCHAND
228 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
07 57 40 73 11
florian.marchand chez wanadoo.fr

Prêtre habitué
Père Jean-Claude Delage


Communautés locales :

Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 07 86 52 16 29
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 07 86 52 16 29
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30


Vars
Rue du Presbytère
16330 Vars
Secrétariat : 05 45 39 73 45
Obsèques : 05 45 21 49 83
presbytere.vars chez wanadoo.fr
- Accueil au presbytère :
Lundi de 10h à 12h
Vendredi de 10h à 17h30


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi

Agenda


-