Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Dimanche-8-mars-2020

Dimanche 8 mars 2020

2e du carême

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote




« Son visage devint brillant comme le soleil » (Mt 17, 1-9)


L’ÉVANGILE DU JOUR

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul. En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

MÉDITER AVEC LES CARMES
L’Église nous propose aujourd’hui, un récit déroutant, tout centré sur la personne et la mission du Christ, un récit qui nous place directement devant le mystère du Fils de Dieu fait homme, et qui nous invite à reculer encore l’horizon de notre foi, à renouveler les perspectives de notre espérance.
Pourquoi Jésus a-t-il voulu pour trois de ses apôtres cette expérience bouleversante de la transfiguration ?
Pour leur révéler, semble-t-il, des aspects cachés et proprement divins de sa personne.
Il laisse transparaître pour un instant la gloire qui l’habite, c’est-à-dire une

densité de vie et un éclat de sainteté qui n’appartiennent qu’à Dieu. Mais,
toujours soucieux de parler aux hommes dans leur langage, Jésus révèle cette gloire par des signes que ses trois apôtres puissent reconnaître et interpréter : le resplendissement du visage et la blancheur des vêtements.
Par ailleurs l’apparition, à ses côtés, de Moïse et d’Élie souligne la continuité de sa propre mission avec celle des deux grands témoins de Yahweh : L’Alliance qu’il a conclue avec son peuple grâce à Moïse, Dieu la renouvelle directement par la médiation de son Fils ; le Règne de Dieu promis pendant des siècles par les prophètes successeurs d’Élie, Dieu l’inaugure par la présence de son Fils dans le monde.
Mais s’il y a bien continuité dans le dessein de Dieu, Jésus apporte une nouveauté absolue.
C’est ce que Pierre, d’abord, n’a pas compris, puisqu’il voulait dresser trois tentes, comme s’il pouvait encore mettre sur un même pied Moïse, Élie et le propre Fils de Dieu !
Aussi la voix de Dieu se fait-elle entendre comme au jour du baptême de Jésus, pour révéler solennellement sa personne et la tâche dont Dieu l’a chargé : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je me suis complu. Écoutez-le !" Non pas :"Écoutez-les", mais : "Écoutez-le". C’est lui qu’il faut écouter maintenant, plus encore que Moïse, plus encore qu’Élie et les prophètes. Les grandes figures du passé d’Israël doivent s’effacer devant ce Fils unique qui vient "raconter" dans le monde le Père que personne n’a jamais vu (ekeinos éxègèsato, Jn 1,18).
Ainsi la Transfiguration, en soulevant le voile du mystère de Jésus, vise à fortifier la foi des disciples en l’Envoyé de Dieu.
De plus, elle prend place entre deux annonces de la Passion prochaine, comme pour prévenir chez les disciples le scandale devant la mort de Jésus. Quand ils verront leur Messie crucifié, ils pourront se souvenir de la majesté qui, ce jour-là, rayonnait de son visage, et quand l’événement de Pâques aura dessillé leurs yeux et réveillé leur foi, ils seront prêts à reconnaître dans le Ressuscité le Transfiguré de la montagne.

C’est pourquoi Jésus leur recommande d’attendre pour comprendre toute la portée de la Transfiguration : "En descendant de la montagne il leur donna cet ordre : Ne parlez à personne de cette vision avant que le Fils de l’homme ressuscite d’entre les morts".
Quand sous nos yeux se déroule la passion de l’Église, quand l’épreuve traverse notre propre vie ,"comme il nous est bon d’être là", par la prière, là où vit notre Sauveur, comme il nous est bon de rejoindre par la foi la présence en nous, invisible, insensible, impalpable, de la gloire de Jésus !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse St Amand-Gond-Champniers
127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
Tél. :05 45 69 10 78
paroisse.cgp chez orange.fr


Curé de la paroisse
P. Florian MARCHAND
228 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
07 57 40 73 11
florian.marchand chez wanadoo.fr

Prêtre habitué
Père Jean-Claude Delage


Communautés locales :

Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 07 86 52 16 29
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 07 86 52 16 29
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30


Vars
Rue du Presbytère
16330 Vars
Secrétariat : 05 45 39 73 45
Obsèques : 05 45 21 49 83
presbytere.vars chez wanadoo.fr
- Accueil au presbytère :
Lundi de 10h à 12h
Vendredi de 10h à 17h30


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi

Agenda


-