Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Dimmanche-28-juillet-2019

Dimmanche 28 juillet 2019

17e du temps ordinaire

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote





" Demandez et vous recevrez "


L’ÉVANGILE DU JOUR

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc au chapitre 11 les versets 1 à 13

Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : ‘Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. » Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : ‘Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.’ Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ‘Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose’. Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

MÉDITER AVEC LES CARMES

Le Seigneur nous propose aujourd’hui deux paraboles en une : celle de l’ami qui se laisse fléchir, et celle du père qui n’a dans le cœur et dans les mains que de bonnes choses pour son fils.
Mais les deux débouchent sur la même leçon : Dieu aime qu’on insiste dans la prière, et on arrive toujours à le toucher.
Si déjà l’ami importuné finit par se lever de guerre lasse, à plus forte raison Dieu ne nous fera-t-il pas trop attendre. D’ailleurs il n’y a pour lui ni nuit ni sommeil, et il ne risque pas de réveiller personne, car chez Dieu personne ne songe à dormir.
Si déjà un père humain n’a pas de raisons de décevoir ou de tromper son enfant, s’il n’ira pas lui donner, au lieu du poisson ou de l’œuf qui peuvent le nourrir, le serpent ou le scorpion qui vont le faire mourir, à plus forte raison Dieu ne va-t-il pas détruire en nous l’enfant qu’il a engendré par l’Esprit Saint.
Ainsi, comme très souvent dans ses paraboles, Jésus veut nous montrer aujourd’hui que nous nous trompons sur le cœur de Dieu, que nous n’avons pas idée de sa tendresse, et que nous ne comprenons pas à quel point notre prière le touche.
Que nous priions pour un ami ou pour nous-mêmes, si nous partons battus, c’est que nous ne croyons pas à l’amour du Père. Souvent nous nous plaignons de ne pas être exaucés ; mais que valait notre prière ? Il y a tant de choses pour lesquelles nous sommes d’avance résignés : résignés à telle tiédeur dont nous n’attendons plus d’être délivrés, résignés à telle misère que nous admettons déjà comme une fatalité, résignés à une compréhension moyenne des "bonnes choses" de Dieu, alors que Dieu n’attend que notre désir pour nous faire entrer dans son mystère, résignés à telle rupture ou à telle froideur envers nos frères, au point d’imaginer que Dieu, lui aussi, a classé les êtres définitivement.
Trop vite on cesse de demander, on cesse de chercher, on ne frappe plus à la porte de Dieu ; ou bien l’on frappe comme en s’en allant, sans attendre qu’il ouvre. Mais cette résignation camoufle souvent les petitesses de notre amour. Celui qui insiste peu, aime peu. Celui qui n’espère pas pour tout reste à mi-chemin de l’amour.
Évidemment nous ne pouvons pas attendre de Dieu qu’il aille au-devant de nos caprices. Il préfère nous traiter en adultes, quitte à nous réserver de loin en loin de ces petites surprises toutes divines que nous sommes seuls à pouvoir reconnaître et qui font jaillir en nous l’action de grâces des pauvres.
Dieu connaît les bonnes choses qui nous conviennent, et nous savons en tout cas qu’il nous accordera sans mesure son Esprit Saint, si nous le demandons pour nous et pour nos frères.
Quant aux amis qui viennent à nous sans prévenir, au hasard des routes de la vie ; quant à tous ceux qui comptent sur nous et dont la confiance pèse si lourd parfois, dans la nuit où nous sommes, nous savons d’avance qu’il y a une place pour eux dans le cœur du Père et que Dieu, pour eux, nous prêtera de son pain.
Cherchons, demandons, frappons à la porte ; c’est toujours Dieu lui-même qui vient ouvrir. La porte s’ouvre, en tout cas, à chaque Eucharistie : Dieu nous donne son Fils, et c’est déjà toute sa réponse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Communautés locales :

adresse Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 06 82 03 78 78
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


adresse Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 06 82 03 78 78

127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30


adresse Vars
Secrétariat : 05 45 39 73 45
Obsèques : 05 45 21 49 83

Rue du Presbytère
16330 Vars
presbytere.vars chez wanadoo.fr

__________________________________

Curé de la paroisse
P. Florian MARCHAND
228 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
07 57 40 73 11
florian.marchand chez wanadoo.fr


Prêtre habitué
Père Jean-Claude Delage


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi


Agenda


-