Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Du-pain-du-boulanger-au-pain-de-Dieu

Du pain du boulanger... au pain de Dieu

DIMANCHE 5 AOUT 2018
18° Dimanche du temps ordinaire, année B
St.Jean 6, 24-35


Homélie de Fr.Henri Revéreau du Dimanche 05 Août 2018

CE QUE NOUS VOYONS DANS CET ÉVANGILE :

une foule qui cherche Jésus, car elle a faim...
Jésus attentif, et porteur d’un message : « travailler à l’œuvre de Dieu, pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle. »
une foule qui ne comprend pas ce message et pose une question à Jésus : « que devons-nous faire ? »
Jésus qui répond à cette question en appelant cette foule à la foi : « l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en Celui qu’Il a envoyé. »
La foule réclame un signe afin de croire.
Jésus répond à cette demande en disant : « je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim. »
Avec cet évangile qui fait suite au récit de la multiplication des pains entendu dimanche 29 juillet(St.Jean 6,1-15), nous comprenons que nous sommes sur deux chemins parallèles : celui d’une foule qui a faim du pain du boulanger et celui que Jésus propose, car Il est lui-même « pain de vie ».
Comment passer alors de la réalité humaine de la faim à la réalité divine accessible uniquement par un acte de foi ?
Pour nous aider à vivre ce passage de l’humain au divin, lisons attentivement le texte du Père Raneiro Contalamessa, extrait de son livre " Ceci est mon Corps", page 122 : « L’activité humaine tout entière fait retour à Dieu grâce à l’Eucharistie. Par le pain et le vin « fruit de la terre et du travail des hommes », c’est la matière même -soleil,terre,eau- qui est présentée à Dieu sur l’autel et qui attend sa fin ultime, à savoir : proclamer la gloire du Créateur. En offrant le pain et le vin, on dépose aussi le travail humain sur l’autel. Non seulement le travail agricole dans le processus qui va de la semence du grain au pain, de la vigne au calice, mais interviennent aussi l’industrie et ses machines, le commerce, le transport ainsi qu’une multitude d’autres activités humaines. »

CE QUE NOUS CROYONS :

Oui, nous croyons , qu’en son Fils Jésus, Dieu part toujours des réalités humaines pour nous rejoindre, nous enseigner, nous nourrir.
Oui, nous croyons que nous sommes invités à mettre en relief l’offrande du pain et du vin, lors de nos eucharisties, car pain et vin , « fruit de la terre et du travail des hommes deviendront pour nous le pain de la vie et le vin du royaume éternel. »
Comment remettre en valeur le moment de l’offertoire ?
Oui, nous croyons que notre communion au Corps du Christ nous engage à vivre en communion avec les autres.
Oui, nous croyons, avec Sainte Thérèse que « plus nous sommes unis à Jésus, plus nous aimons les autres. »
Oui, nous croyons que nos vies nourries du pain de Vie, peuvent s’ouvrir à la mission de l’Église, en faisant de nous des artisans de paix, de pardon, de communion fraternelle.

CE QUI EST :

Dans la Présentation générale du Missel Romain, n° 34 ET 35, nous lisons : « la célébration eucharistique n’est pas l’affaire du seul prêtre, et c’est pourquoi elle n’est pas un monologue. Elle comporte au contraire plusieurs dialogues entre le président de l’assemblée et les fidèles : « le Seigneur soit avec vous...et avec votre esprit..allez dans la paix du Christ...nous rendons grâce à Dieu... sans oublier tous les « amen » , « le Corps du Christ...Amen ! »
J’invite chaque lecteur de cette méditation à prendre le temps de relire tout le déroulement de la messe pour y re-découvrir tous les dialogues entre le célébrant et l’assemblée....cela pour sortir de la routine …
" Les dialogues entre le prêtre et les fidèles sont l’une des expressions du caractère communautaire de la liturgie. Ce ne sont pas seulement des signes extérieurs de la célébration commune, mais des éléments qui favorisent et réalisent la communion entre le prêtre et les fidèles. "
Ce qui est très important de comprendre, c’est que, si la liturgie comporte des dialogues, c’est qu’elle nous met en dialogue avec Dieu. Dieu s’adresse d’abord à nous. Notre réponse lui exprime notre amour et elle nous fait entrer dans une relation de vie. »

Ce partage a pour but d’aider chacun de nous à mieux vivre la messe. Que c’est triste et douloureux, pour un célébrant, d’avoir en face de lui une assemblée qui ne répond à aucun dialogue (cela arrive lors de mariages ou sépultures !!!) ou bien (et j’en suis témoin !) de voir des personnes dire leur chapelet (je n’ai rien contre le chapelet, au contraire) au lieu de répondre aux invitations du célébrant qui, lui, s’adresse à l’assemblée au nom du Seigneur. La messe est une célébration communautaire qui nous invite à nous asseoir à la Table de la Parole de Dieu et à celle de l’Eucharistie, pain de vie.

Et pour nous aider à aller plus loin, accueillons le témoignage du Pape François dans un extrait de « La lumière de la foi, n° 44 ) :
« L’eucharistie est la précieuse nourriture de la foi, rencontre avec le Christ réellement présent dans l’acte suprême de son amour, le don de lui-même qui produit la vie. … :... Dans l’eucharistie, nous apprenons à saisir la profondeur du réel. Le pain et le vin se transforment en Corps et Sang du Christ qui se rend présent dans son chemin Pascal vers le Père : ce mouvement nous introduit, corps et âme, dans le mouvement de tout le créé vers sa plénitude en Dieu. »

« La faim des hommes
dans le Christ est apaisée.
Le Pain qu’Il donne est l’univers tout entier...
Pain véritable, Corps du Christ ressuscité,
Don sans réserve de l’amour du Seigneur.
Corps véritable de Jésus Sauveur.... »

« Heureux les invités au repas du Seigneur :
voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde... »
« Le CORPS DU CHRIST : AMEN ! »


et que l’Esprit-Saint nous aide à nous renouveler dans notre pratique de la messe !
Qu’Il nous fortifie dans nos efforts de charité fraternelle !
Qu’Il nous ouvre à l’Église Universelle !
Qu’il fasse de nous des disciples-missionnaires
au-delà de toutes frontières !
Amen !

Frère Henri Revéreau missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-