Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Etre-serviteurs

Etre serviteurs

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019
27°DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE, année C Saint Luc 17, 5-10


« Jésus dit à ses disciples : tenez-vous sur vos gardes... » autrement dit « faites attention, soyez prudents, avisés, attentifs... »
C’est à croire que les disciples sont soumis aux mêmes tentations que nous : l’égoïsme, la jalousie, l’orgueil, la comparaison... la fatigue, les critiques... tout ce qui peut entraver l’annonce de la Bonne Nouvelle, tout ce qui peut empêcher les disciples et nous aussi d’être des serviteurs de l’annonce de la Bonne nouvelle. En bon médecin, St.Luc donne à Jésus l’occasion d’établir comme une ordonnance pour aider les disciples à être des missionnaires disponibles, avisés, fidèles à l’enseignement de leur Maître.

Développons cette ordonnance :

« Tenez-vous sur vos gardes » ( verset 3)
« Soyez des artisans de pardon » (verset 4)
« Grandissez dans la foi » (versets 5-6)
« Agissez en serviteurs utiles mais pas indispensables » ( verset 10)

« Tenez-vous sur vos gardes ».

(verste 3) En effet, Jésus prévient ses disciples « il est inévitable qu’il y ait des causes de chutes. » Très réaliste et en fin connaisseur du cœur des hommes, Jésus met en garde contre les pierres d’achoppement que les disciples rencontrerons et qui sont sur notre chemin de disciples-missionnaires, aujourd’hui.

Quelles sont ces pierres d’achoppement :

l’individualisme « je veux et je peux faire tout, tout seul ! »
la prétention et la comparaison « je fais mieux que quiconque ! »
l’exclusion et la suffisance « je n’ai pas besoin d’être aidé ! »
l’orgueil « si çà réussit, c’est grâce à moi ! »
l’enfermement dans ma responsabilité : « j’utilise les autres sans les rendre responsables de la mission commune qui nous est confiée ! »
la certitude que j’ai raison, dans les choix pastoraux, liturgiques, catéchétiques, etc....
la peur de perdre de mon « pouvoir ! »
Oui, tenons-nous sur nos gardes ! Prenons le temps de regarder, d’écouter, de soutenir, d’accompagner, de former celles et ceux qui s’engagent au service de la mission, et veillons aussi à être attentifs à en appeler d’autres qui, peut-être sont dans l’attente d’être appelés....
En écrivant ce que vous venez de lire, j’ai bien conscience que je peux, moi-même trébucher sur le chemin en heurtant ces pierres d’achoppement !
Et c’est pourquoi, je suis heureux de remercier celles et ceux qui m’aident par leur prière, leur présence active, leur délicatesse, leurs remarques constructives, leur soutien fraternel. Je leur demande aussi de m’aider à ne jamais me fourvoyer sur les chemins caillouteux de la suffisance, de la prétention, de l’individualisme !....

« Soyez des artisans de pardon »

Ce petit verset 4 de l’évangile de ce dimanche nous demande d’accueillir la mission que Jésus confie à chacun de nous, être des artisans et des témoins de pardon.

Le pardon n’est pas une attitude humaine naturelle. La rancœur, la vengeance, le mépris sont plus souvent au rendez-vous des rencontres humaines, que le pardon .
Le pardon est une attitude profondément chrétienne.
Elle s’enracine dans le témoignage et le message de Jésus « pardonnez vous jusqu’à 70 fois 7 fois, c’est à dire sans vous lasser. Dieu ne se lasse pas de nous pardonner, mais nous n’arrivons pas à demander pardon, attitude difficile à exprimer lorsque nous sommes en différents avec quelqu’un, lorsque nous avons été atteint dans notre réputation etc...C’est pourquoi, il nous est bon de redire souvent le Notre Père « pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons, aussi, à ceux qui nous ont offensés. »
Et, si nous n’y arrivons pas, demandons à Dieu de venir nous y aider, à la manière de Sainte Thérèse qui demande à Jésus de venir aimer en elle les personnes qu’elle a du mal à aimer. C’est pareil pour la démarche du pardon .
Cependant rappelons-nous que nous faisons la joie de Dieu lorsque nous demandons pardon. Relisons, à cet effet la parabole du fils prodigue, en St.Luc 15, 11-32.

" Grandissez dans la foi "

(versets 5-6) Jésus fait naître dans le cœur de ses apôtres un grand désir, les apôtres dirent au Seigneur « augmente en nous la foi. » Ces hommes qui ont tout quitter pour suivre Jésus ont la foi. Ils sont les témoins des œuvres d’amour que Jésus prodiguent aux malades, aux étrangers, aux pécheurs, aux enfants. Ils se reconnaissent pauvres dans la foi …
Et Jésus entend leur appel. Il y répond d’une façon concrète et imagée, expression d’un appel à l’audace et la confiance : « si vraiment vous avez la foi, gros comme une graine de moutarde, vous diriez à ce sycomore, (un mûrier sans doute) : « Déracine-toi et va te planter dans la mer, et il vous obéirait. »
La réponse de Jésus est pour nous aujourd’hui. Elle est réponse à nos peurs souvent exprimées par « je n’y arriverai pas ! c’est pas fait pour moi cet engagement ! Notre réponse dans la foi s’enracine dans la contemplation de la Vierge Marie, à l’annonciation. Prenons le temps de relire ce texte en St.Luc 1, 26-38 qui va du « ne crains pas Marie.... » à « rien n’est impossible à Dieu . »

" Agissez en serviteurs utiles mais pas indispensables "

(verset 10) Cette quatrième prescription de l’ordonnance peut sembler paradoxale « être utiles sans être indispensables » , qu’est-ce à dire ? Souvenons-nous d’un film « Dieu a besoin des hommes... » Il le montre « en se faisant lui-même homme, semblable aux hommes en toutes choses, excepté le péché," nous dit St.Paul.

A quoi servons-nous donc, comme serviteurs utiles ?

Sinon à dire Dieu par nos comportements, nos paroles, le témoignage de notre vie personnelle et communautaire. « Si le monde a besoin de maîtres, il a aussi besoin de témoins. Les vrais témoins de la miséricorde divine que nous sommes par notre baptême deviennent des maîtres, non seulement pas le ministère de la parole, dans les partages, les échanges, mais dans notre proximité de vie auprès des autres. Le Concile Vatican II l’exprime ainsi « les joies et les peines de notre monde, les chrétiens les partagent, les vivent avec leurs frères en humanité. Les chrétiens ne sont pas à part de la société. Nous ne sommes pas à part des habitants de nos communes, de nos villages, de nos rues !!! Nous côtoyons chaque jour des personnes qui ont leurs joies et leurs peines... Notre manière d’être utiles, n’est-elle pas dans l’écoute, la présence, le regard bienveillant, l’attention respectueuse... avec tous les petits gestes de la vie quotidienne qui peuvent montrer aux autres qu’on les aime, qu’on les respecte....Ce faisant nous disons Dieu...

Pas indispensables.

Si Dieu a besoin des hommes, nous pouvons consentir à croire que nous ne sommes pas indispensables. Dans l’évangile de St. Matthieu ce terme « indispensable » est à traduire, littéralement par « bon à rien. » C’est un peu exagéré !
Il conviendrait mieux de comprendre avec « pas indispensable » un appel à l’humilité, et à la reconnaissance que Dieu fait tout en nous.
La finale de ce passage de l’évangile fait dire à Jésus à l’adresse des apôtres « nous avons fait seulement ce que nous devions faire. »(verset 10)
Que devons-nous faire ? Sinon la volonté de Dieu, dans la mise en pratique des deux premiers commandements, « tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même ... aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés... » « N’aimons pas en paroles uniquement, mais en actes et en vérité. » (1° Lettre de St.Jean, 3, 18-15) et chantons : « Dieu est amour, ... »


Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse
.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Infos Liens N°1- Novembre 2019

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP

Doyenné Ouest-Charente et ses 3 secteurs


-