Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Homelie-de-la-messe-de-Paques-2020

Homélie de la messe de Pâques 2020

Le Christ est ressuscité et Il est au-devant de nous. Croyons en lui et annonçons-le.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Par le père Pierre-Marie Robert


La résurrection de Jésus est une révélation de Dieu, une action de Dieu, une action miséricordieuse. Lui, le Père relève son Fils bien-aimé du tombeau après l’épreuve de la croix, il le tire de la mort, car il n’est pas possible qu’elle le retienne en son pouvoir. Par les signes du feu nouveau, du cierge allumé qui éclairent dans la nuit, par les paroles de la première Alliance qui racontent les merveilles de Dieu pour son peuple et l’humanité entière, par l’eau baptismale et l’offrande du repas pascal, une réalité nouvelle advient. « Le monde ancien s’en est allé, un nouveau monde est déjà né » par le Christ ressuscité, « le premier-né d’entre les morts. » Oui, c’est la Pâque du Seigneur ! Soyons dans la joie !

La révélation de Dieu, imprévisible, surprenante, passe par l’ange, son messager, qui s’adresse à Marie-Madeleine et Marie venues « pour regarder le sépulcre. » Elles reçoivent le message qui est le cœur de la foi chrétienne et il leur est demandé d’être des messagères à leur tour : « Jésus le Crucifié n’est pas ici car il est ressuscité, comme il l’avait dit…allez dire à ses disciples : Il est ressuscité d’entre les morts et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez. ». On a pu dire que les femmes sont « les apôtres des apôtres » car elles ont couru « porter la nouvelle » aux disciples. Les sentiments qui les habitent sont mélangés, on peut les comprendre, à la fois la crainte et une grande joie et voici que Jésus lui-même les rejoint comme pour confirmer que c’est bien lui, le vivant, vainqueur de la mort, du mal, et elles le reconnaissent. La résurrection n’est pas une idée vague, une croyance imaginaire, une hallucination, c’est quelqu’un qui vient, qui parle, qui se donne à reconnaitre ; Jésus est le même qu’autrefois et en même temps il est le tout différent qui appelle à la foi, à se déterminer pour lui. Comme elle est belle aussi cette course des apôtres Pierre et Jean après que Marie-Madeleine leur ait annoncé que le tombeau est vide. C’est l’ardeur de leur lien à Jésus qui les pousse ainsi et ils constatent que tout est bien rangé, en ordre. Il est dit du plus jeune disciple : « Il vit et il crut. » Qu’a-t-il vu ? l’absence du corps et il comprend avec les yeux de la foi et de l’amour. Il comprend les annonces faites par Jésus de sa passion et de sa résurrection pendant sa vie publique. Jean a vu une autre présence dans l’absence. Pierre, quant à lui, au lendemain de la Pentecôte, sous le souffle de l’Esprit-Saint, témoignera de la présence vivante et agissante du Christ ressuscité : Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour…Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts…Quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

Notre foi et notre vie chrétiennes aujourd’hui s’appuient sur le témoignage de Marie-Madeleine, Marie et celui des apôtres. Pâques engage pleinement notre foi et notre vie personnelle et communautaire. Pâques, c’est le triomphe de la Vie sur la mort, de la Lumière sur les ténèbres, du pardon sur le non amour voire la haine, de la Joie sur la tristesse. Ne pensons pas trop vite comme cela vient souvent à nos esprits, que nos épreuves, nos détresses, nos souffrances, les affres de l’existence comme cette pandémie du covid 19 qui s’abat sur la planète, ne servent à rien, sont inutiles ; elles sont le creuset d’une purification, d’une croissance humaine et spirituelle, elles portent en germe, dans l’amour, l’espérance d’une guérison, d’une victoire, celle de Jésus Sauveur. Alors nous réalisons notre adoption plénière de baptisés, d’enfants de Dieu.

« Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui…pensez que vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus-Christ. » Telle est l’assurance certaine de l’apôtre St Paul. Pour ressusciter, il faut mourir à sa volonté propre, à son autosuffisance, accepter d’être dérangés dans nos programmations bien établies de la vie ordinaire, car le Christ nous choisit comme ses témoins et c’est toujours urgent, c’est l’urgence de son Royaume dans la Galilée de ce monde.

Oui, c’est la Pâque du Seigneur ! C’est notre Pâque en lui ! ALLELUIA, AMEN !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paroisse Saint Martin en Val de Cognac
(Cognac, Chateaubernard, St Brice, Boutiers-St Trojan, Javrezac, St Laurent de Cognac, Merpins)
10 rue Monseigneur Lacroix
16100 Cognac
05 45 82 05 71
Saint-Martin en val de Cognac

Membres de l’équipe d’animation pastorale
- Père Pierre-Marie ROBERT
- Père Franck CERTIN
- Anne-Christine DUMAS
- Jacqueline BAUDRY
- Jean-Baptiste COMOY
- Marie FERON
- Pauline CHAPUT
- Pierre-Antoine ALLARD

Accueil-secrétariat
Le secrétariat paroissial est ouvert du lundi au vendredi de 14h à 17h.


Paroisse Notre dame des Borderies
7 place de l’Eglise
16370 Cherves Richemont
05 45 83 25 64
Notre dame des Borderies

Membres de l’équipe d’animation pastorale
- Frère François-Réginald DESPLANQUES
- François DE GELIS (Secrétaire)
- Agnès DE FIRMAS
- Pascale GARNIER
- Patricia PIERRON
- Denis MARIDAT

Accueil-secrétariat
Le secrétariat paroissial est ouvert le vendredi de 14h à 17h

Agenda

-