Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Homelie-du-28-07-2019-La-priere-chretienne
          Homélie du 28/07/2019 « La prière chrétienne »

Homélie du 28/07/2019
« La prière chrétienne »

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Évangile selon Saint Luc
(Luc 11, 1-13)
17ème dimanche du Temps Ordinaire


Pour relire l’Évangile de ce jour, cliquez ici.

La prière chrétienne

La prière de demande est vieille comme l’humanité. On peut dire que toutes les religions la connaissent. Le plus souvent, en effet, nous nous tournons vers Dieu au moment où nous ressentons durement un manque, un danger, une peine. L’esclavage et les travaux forcés poussèrent les hébreux à crier vers Dieu. Tout au long de la bible, dès qu’un grave danger menace le pays d’Israël, aussitôt on jeûne, on prie, on demande à Dieu son intervention libératrice. Dans nos vies, nous ressentons les mêmes élans. La maladie, la guerre, le risque d’un malheur, un examen à réussir, tout cela peut provoquer chez nous une dévotion inhabituelle. Notre prière se fait alors exigeante au point que, parfois, nous menaçons Dieu de ne plus croire en lui s’il ne nous exauce pas.

Cette prière, sans crainte de nous tromper, nous pouvons l’appeler « la prière païenne ». En effet le païen n’est pas un homme sans Dieu. C’est un homme pour qui Dieu est d’abord le pourvoyeur de l’homme, le Tout - Puissant capable de résoudre les problèmes de ceux qui le prient. Pour le païen, l’important, ce n’est pas Dieu, c’est la solution des questions et la réponse positive aux demandes que nous lui faisons.

Pour la foi biblique, il n’en est pas ainsi. Ce ne sont pas les besoins de l’homme qui sont le premier temps de la démarche religieuse. Souvenons-nous : c’est Dieu qui a adressé une prière à Abraham : « Quitte ton pays et va vers le pays que je t’indiquerai ». Le rôle de l’homme, dans la foi biblique, est précisément d’exaucer Dieu, d’écouter sa demande et d’y répondre favorablement. Cela change tout. Dieu n’est plus convoqué au service de l’homme. C’est l’inverse : l’homme cherche à se mettre au service de Dieu, à « sanctifier son nom », à tout faire pour que « son règne vienne », « que sa volonté soit faite ». La prière chrétienne, qui peut bien être une prière de demande, ne commence jamais par nous, par nos besoins. Elle commence toujours par Dieu. Appeler Dieu « Père » signifie que nous refusons de faire dépendre notre foi de la manière dont nous serons exaucés. Lui dire : « Que ta volonté soit faite » équivaut à reconnaître que, même si nous ne voyons pas qu’il nous exauce comme nous le désirons, nous sommes sûrs que sa volonté sur nous est bienveillante et que, peut être, nous ne savions pas ce que nous demandions. La demande, dans la prière chrétienne, est toujours précédée par l’action de grâce, alors que le païen ne dira merci que s’il constate qu’il a été exaucé. N’ayons pas honte de l’humble prière de demande. Osons supplier Dieu pour nos propres besoins humains. Mais essayons de ne pas le faire à la manière païenne. Notre attitude intérieure, lorsqu’il nous semblera que notre prière n’a pas été exaucée, nous indiquera si nous sommes croyants ou pas, si notre amour pour Dieu est entièrement lié au profit que nous espérons tirer de cette relation, ou si la confiance prend le pas sur la déception.

Jésus nous assure que le Père donnera l’Esprit - Saint à celles et ceux qui le lui demandent. Dieu ne peut que donner le meilleur de lui-même. En nous donnant l’Esprit Saint, il nous donne la force de réaliser par nous-mêmes ce que nous lui demandons. L’évangile dit que Dieu Père sait ce dont nous avons besoin avant même que nous le lui demandions. Nous pouvons croire qu’il fait pour chacun de nous ce qu’il considère être le meilleur pour nous. Ceci dit, la prière chrétienne ne se réduit pas à nos demandes. Elle est avant tout la mise en présence du Dieu de qui nous viennent la vie, l’existence et l’être.

Père François Raballand

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Notre Dame des Sources
24 Rue du Souvenir
16430 L’Isle d’Espagnac
05 45 69 29 19
paroissenotredamedessources chez orange.fr


Curé de la paroisse
Père Laurent Maurin
Prêtre habitué
Père Maurice Proteau


Communautés locales
L’Isle d’Espagnac
24 Rue du Souvenir
16430 L’Isle d’Espagnac

05 45 69 29 19


Ruelle Sur Touvre
19 Place de l’Église
16600 Ruelle

05 45 65 40 53


Horaires des permanences


-