Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Homelie-du-9-04-2020-Jeudi-SaintFaire-Memoire
          Homélie du 9/04/2020 Jeudi Saint Faire Mémoire

Homélie du 9/04/2020
Jeudi Saint
Faire Mémoire

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Homélie du JEUDI SAINT, 9 Avril 2020
Paroisse Notre-Dame des sources


Exode 12, 1-14
Psaume 115
Corinthiens 11, 23-26
Jean 13, 1-15
>> retrouvez ces textes sur AELF

Faire mémoire

Le peuple de Dieu s’inscrit dans une tradition du « faire mémoire ». La fête de la Pâque est déjà la mémoire de la libération du peuple Hébreux dans la Première alliance.

Nous, Chrétiens, à notre tour, nous nous situons dans cette Histoire faite de mémoires et avec le Christ, nous y ajoutons une note nouvelle et bonne.

Une mémoire centrale pour nous est celle du dernier repas de Jésus, la Cène. Il ne faut pas croire qu’il n’y ait que le partage du pain et du vin que Jésus nous demande de refaire dans les Évangiles. Cette demande pour le pain et le vin – corps et sang du Christ, « vous ferrez ceci en mémoire de moi », ne figure que dans l’évangile de Luc (chapitre 22) (et dans la lettre de Paul aux Corinthiens). Dans Marc et Matthieu, l’acte mémoriel à renouveler est plutôt l’onction faite par une femme (Marc 14, Matthieu 26), et dans celui de Jean, au chapitre 12, nous venons de le lire, c’est l’acte de lavement des pieds pour lequel Jésus dit : « vous le ferez les uns pour les autres ».

Ce sont trois actes élémentaires pour vivre : l’onction pour prendre soin et valoriser la personne, le partage du pain et du vin pour nourrir et reprendre force, le lavement des pieds pour se mettre humblement au service d’autrui. Ces trois gestes pour vivre sont, selon Jésus, trois gestes de présence même de Dieu. Ces gestes donneront naissance plus tard, pour l’Église, à ce qu’elle appellera, en les revisitant, les sacrements…

Ces trois gestes, l’onction à Jésus par la femme, le partage par Jésus pour ses disciples, le lavement des pieds réciproque, sont fondamentalement des gestes d’amour. Ils n’ont de sens que s’ils sont faits par amour. Sinon, il vaut mieux s’abstenir.

Nous aussi, au cœur de cette Semaine sainte inédite, où nous sommes invités à rester confinés et à ne pas nous réunir pour revivre ensemble la mémoire du dernier repas du Christ et son invitation à nous laver les pieds les uns aux autres, prenons le temps de faire mémoire de tous les gestes ou paroles d’amour que nous savons recevoir et donner.

Cette mémoire construit. Elle construit notre être intérieur, elle nous fait grandir. Ainsi peut-être qu’à la fin de ce confinement nous serons un peu meilleurs que lorsque nous y sommes entrés ! Comme les disciples qui, après avoir médités sur ces dernières heures vécues avec Jésus, étaient sûrement un peu meilleur qu’avant !

Laurent Maurin

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Notre Dame des Sources
paroissenotredamedessources
@orange.fr


Curé de la paroisse
Père Laurent Maurin
Prêtre habitué
Père Maurice Proteau


Communautés locales
L’Isle d’Espagnac
24 Rue du Souvenir
16430 L’Isle d’Espagnac

05 45 69 29 19


Ruelle Sur Touvre
19 Place de l’Église
16600 Ruelle

05 45 65 40 53


Horaires des permanences


-