Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Homelie-du-dimanche-29-decembre-2019
        Homélie du dimanche 29 décembre 2019

Homélie du dimanche 29 décembre 2019

Père Marc Prunier : JOSEPH, MARIE, JÉSUS

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 1 vote

Sainte Famille. A .
St Matthieu 2/13-15,19-23. Fuite en Egypte


JOSEPH, MARIE, JÉSUS

Sur la Parole de l’Ange, Parole de Dieu,
Joseph "prend l’Enfant et sa Mère".

L’expression revient quatre fois dans ce texte.
L’insistance évidente de l’Évangéliste est ici manifeste.
Elle révèle l’authenticité d’un Dessein très explicite de Dieu
vis à vis de cet homme, Joseph, et de ce couple très particulier
de Joseph et Marie à qui le Père a vraiment tout confié
pour une Mission qui les dépasse totalement
et qu’ils reçoivent dans l’obéissance de la foi

Cet Enfant né de Marie est vraiment le Fils de Dieu,
Il est le Verbe Éternel de Dieu par qui tout a été fait,
Il est le Messie, le Sauveur, notre Maître, notre Seigneur,
mais Il se fait à Noël le Tout-Petit, le Tout Silencieux,
dans la radicale impuissance de l’Enfant
qui a désormais tout à recevoir de ses créatures
dont Il vient partager totalement la condition de faiblesse.
Joseph se trouve investi d’une indicible responsabilité,
une responsabilité d’époux et de père,
d’autant plus exigeante qu’elle va se vivre dans la pire situation.

La Croix apparaît en effet à l’horizon de la Crèche de Bethléem :
Le Nouveau-né est déjà condamné, obligé d’être caché et de fuir.
L’Égypte, pour un juif qui porte en soi l’histoire de son peuple,
est véritablement la plus affreuse et redoutable destination.
Cette terre étrangère a un goût de servitude, un goût de mort.
Mais Joseph obéit à la voix de l’Ange, et part,
"prenant avec lui l’Enfant et sa Mère."

La Sainte Famille devient une Famille de Migrants,
sans voix, sans droit, sans aucune sécurité,
sans aucune autre force intérieure que celle qui vient de la foi,
sans aucune autre lumière que celle de leur Amour mutuel
dont Marie apparaît comme la Source brûlante et cachée.
Marie est ici comme le Noeud de l’Amour où va grandir Jésus.
Et la Sainte Famille de Joseph et Marie avec l’Enfant
apparaît comme le modèle absolu de toute famille
et la plus belle Icône de l’Église.

Puissions-nous chacun entendre nous aussi, intérieurement,
ce vibrant appel divin : "prend l’Enfant et sa Mère".

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda


-