Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Homelie-du-mercredi-6-mars-2019-Mercredi-des-cendres
          Homélie du mercredi 6 mars 2019 - Mercredi des cendres

Homélie du mercredi 6 mars 2019 - Mercredi des cendres

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

"Assez de procrastination, de tiédeur, de mollesse. La conversion n’attend plus. La justice n’attend plus. L’Amour n’attend plus. Le partage n’attend plus. La confiance n’attend plus. L’ouverture n’attend plus."


Mercredi 6 mars 2019
Mercredi des Cendres
Ma Campagne

D’un côté, l’Evangile nous invite à la discrétion, à agir dans le secret du cœur et de l’esprit. De l’autre, dans le livre de Joël, le Seigneur appelle à sonner du cor dans Sion, à annoncer une fête solennelle, à réunir le peuple, à tenir une assemblée sainte, à rassembler les anciens, les petits enfants et les nourrissons. Alors que faire : discrétion ou manifestation publique ?
Et pourquoi choisir ? Pourquoi tergiverser ? Pourquoi se poser la question, hésiter, perdre du temps ? C’est l’urgence, qui traverse ces textes. C’est l’urgence, que nous annonce la Parole : « Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut ! » Maintenant ! Aujourd’hui ! Assez de procrastination, de tiédeur, de mollesse. La conversion n’attend plus. La justice n’attend plus. L’Amour n’attend plus. Le partage n’attend plus. La confiance n’attend plus. L’ouverture n’attend plus. Assez de mensonges, d’injustice, de barrières, de contres-vérités, d’hypocrisie, de violence, de silences, de manquement à la dignité de l’Homme. C’est notre vie qui est en jeu. Oui, rien de moins : notre vie. Notre vie humaine. La vie du monde. La vie de l’univers. La vie dans la création. La vie relationnelle entre nous tous. Les équilibres sociaux, mondiaux, environnementaux, ecclésiaux… tous sont en crise. Tous sont en balance instable. Tous sont prêts à basculer sur les plus mauvaises pentes. Et nous, nous continuerions à réfléchir, à penser, à peser le pour et le contre, à imaginer ce que ça pourrait devenir si, ou pas, et pourquoi pas, à moins que… ? « La maison brûle et nous regardons ailleurs », disait à l’époque un chef d’état à propos de la situation mondiale. Et notre cœur, pourquoi ne brûlerait-il pas ? Se serait-il affadit ? Oublierait-il de battre ? Serions-nous devenus des êtres à sang froid, la chaleur disparue ?
« Revenez à moi de tout votre cœur ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements ! » Revenez au Seigneur. Revenez à la miséricorde, au pardon, à la justice, à la vérité, à la parole, à l’accueil, à la douceur, à l’action, à la recherche du bien et du bon. Revenez à l’Amour. Retrouvez la Vie !
« Au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. »
Si l’entreprise te paraît trop lourde, ou trop dure, trop lointaine ou inaccessible, ne crois pas que tu puisses la vivre seul. Le temps du carême et de la conversion n’est pas un concours d’efforts surhumains à accomplir pour réussir le chemin. Quelqu’un t’a précédé. Quelqu’un a déjà fait le chemin. Quelqu’un a déjà pris tout le péché du monde sur lui : « Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu. » Vous avez déjà reçu de lui la grâce : ne la laissez pas sans effet. « Car il est dit dans l’Ecriture : ‘Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru’. » C’est sur lui, le Christ, que tu peux t’appuyer. C’est lui, le Christ, qui te permet de te réconcilier avec Dieu. C’est lui, le Christ, qui vient réchauffer ton cœur en étant tout amour et douceur et miséricorde. C’est lui, le Christ, qui en t’offrant son Esprit de Vie te donne de retrouver la Vie.
Urgence de cette redécouverte. Nous avons 40 jours. Nous trouverons certainement cela long : ce sera court. Ne perdons pas de temps à nous y mettre, seul et en communauté. Les moyens sont simples, les propositions seront nombreuses, les sollicitations peut-être fatigantes : vivons ce chemin joyeusement ! Nourrissons-nous les uns des autres ! Accueillons-nous ! Accueillons la Parole de Dieu ! Prions dans le silence de nos chambres et dans nos grandes assemblées. Partageons ce que nous avons, mettons en commun ce qui appartient à tous. Désapproprions-nous de ce qui nous empêche d’être libres et légers et joyeux et vivants ! Préparons-nous ensemble à changer de visage et de vie : la vie de ressuscités n’attend que notre consentement pour jaillir en nous et pour transformer le monde.
« Pitié pour nous, Seigneur, dans ton amour, rends-nous la joie d’être sauvés. »
Amen.
P. Benoît Lecomte

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Contact

adresse Paroisse Ma Campagne - Puymoyen
2, bld Jean Moulin
16000 Angoulême
+335 45 61 15 04
paroissemacampagne chez orange.fr
Accueil à la paroisse les mardis et vendredis de 16h30 à 18h30

Contact

adresse Paroisse Saint Jean-Baptiste
28 rue Pierre Aumaître
16000 Angoulême
+336 09 78 55 52
Paroisse Saint Jean-Baptiste
Accueil à la paroisse les mardis de 10h à 12h



-