Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Intervention-du-Saint-Pere-a-Bari-a-l-occasion-de-la-rencontre-Mediterranee
        Intervention du Saint-Père à Bari à l’occasion de la rencontre : « Méditerranée (...)

Intervention du Saint-Père à Bari à l’occasion de la rencontre : « Méditerranée frontière de paix »

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

A l’occasion de la rencontre des Eveques de la Méditerranee à Bari du 19 au 23 février, le Saint Père a prononcé un discours fort.



Insistant sur l’importance stratégique de la Méditerranée dont l’équilibre reflète ses effets sur les autres parties du monde, il a notamment indiqué que la transmission de la foi ne peut que tirer profit du patrimoine dont la Méditerranée est dépositaire.
"...Dans ce contexte, l’annonce de l’Evangile ne peut pas se séparer de l’engagement pour le bien commun et nous pousse à agir comme des infatigables ouvriers de paix. Aujourd’hui la région de la Méditerranée est menacée par de nombreux foyers d’instabilité et de guerre, soit dans le Moyen-Orient, soit dans les divers États de l’Afrique du Nord, comme aussi entre les différentes ethnies et groupes religieux et confessionnels ; nous ne pouvons pas oublier le conflit encore irrésolu entre juifs et palestiniens, avec le danger des solutions non équitables, et donc porteuses de nouvelles crises."
Il a ensuite longuement affirmé impérieuse nécessité de la paix.
"La guerre apparaît comme l’échec de tout projet humain et divin : il suffit de visiter un paysage ou une ville, théâtres d’un conflit, pour se rendre compte comment, à cause de la haine, le jardin s’est transformé en terre désolée et inhospitalière, et le paradis terrestre en enfer."

Toute la dernière partie de son intervention a été consacrée à un plaidoyer puissant en faveur des migrants, insistant, au delà de la nécessité pour tous les états concernés d’élaborer des politiques justes et coordonnées , sur le devoir particulier des chrétiens dans l’accueil et le dialogue, sincères et bienveillants. "Pour celui qui croit à l’Évangile, le dialogue n’a pas seulement une valeur anthropologique, mais aussi théologique. Écouter le frère n’est pas seulement un acte de charité mais aussi un moyen pour se mettre à l’écoute de l’Esprit de Dieu qui œuvre certainement chez l’autre et parle au-delà des frontières dans lesquelles nous sommes souvent tentés de brider la vérité. Nous connaissons aussi la valeur de l’hospitalité : « Elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges » (He 13, 2).
Il faut élaborer une théologie de l’accueil et du dialogue qui réinterprète et repropose l’enseignement biblique. Elle peut être élaborée seulement si l’on s’efforce par tous les moyens de faire le premier pas et en n’excluant pas les semences de vérité dont les autres sont dépositaires. De cette manière, la confrontation entre les contenus des diverses fois pourra concerner non seulement les vérités crues, mais aussi des thèmes spécifiques qui deviennent des points qualifiants de toute la doctrine."

Retrouver ici intégralité du discours du Pape Francois

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Les doyennés et paroisses


Agenda


-