Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/La-priere-du-pharisien-et-du-publicain
            La prière du pharisien et du publicain

La prière du pharisien et du publicain

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

DIMANCHE 27 OCTOBRE 2019
30° dimanche du temps ordinaire, ansée C
Saint Luc 18,9-14


Deux personnes qui prient.

L’évangile de ce dimanche nous met en présence de deux personnes qui prient. Très différents l’une de l’autre, chacune s’adresse à Dieu.

La prière du pharisien

Le pharisien, plein de lui-même remercie Dieu de n’être pas comme les autres. Sa prière est même méprisante « mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme le publicain. » Sans doute est-il sincère dans sa prière ! Mais tellement retourné vers lui-même, il ne peut pas être ouvert à Dieu.
Ne l’accusons pas ! Mais regardons comme nous prions  : parfois nous sommes ce pharisien, attaché plus aux rites, à l’apparence, à la comparaison qu’à la rencontre humble et disponible à la volonté divine.
Garde-nous, Seigneur, d’un tel orgueil, d’une telle suffisance et donne-nous de prendre le chemin de la prière du publicain.

La prière du publicain

Le voici cet homme, peut-être chacun de nous, humblement assis, debout, à genoux dans le fond de l’église de notre village !
Souvenons-nous ce paysan du curé d’Ars qui dit « je l’avise et Il m’avise ». je le regarde Il me regarde. »
La prière du publicain commence par la reconnaissance de ce qu’il est, humblement « mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis ! »

Ce priant est humble devant Dieu, confiant en sa miséricorde. Il nous montre le chemin de la prière qui plaît à Dieu : nous reconnaître pécheurs et implorer le pardon de nos péchés. C’est donc reconnaître que le Seigneur veut nous sauver . Le publicain a toutes les raisons de se repentir, comme nous d’ailleurs. Il le fait avec humilité. Dieu est alors sensible à ce qu’Il trouve au fond de son cœur  : l’humilité, la confiance, la reconnaissance de son péché, l’ouverture de son cœur à la miséricorde divine.
La finale de l’évangile « qui s’abaisse sera élevé, qui s’élève sera abaissé » nous montre le chemin de la prière qui plaît à Dieu : une prière humble et confiante.

Avec Sainte Thérèse nous demandons à Jésus de venir prier en nous.

En priant aux grandes intentions du monde et à celles qui nous sont confiées, nous nous détournons de nous-mêmes, de notre suffisance, de notre orgueil. Alors notre prière plaît à Dieu.
Elle devient universelle, tout en étant un cœur à cœur avec Celui qui nous prie le premier : Dieu lui-même , parce qu’Il nous demande de nous laisser aimer, nous qui sommes ses fils... et de nous aimer comme Il nous aime, car nous sommes des frères...

Et maintenant, entrons dans la prière en chantant :

« Je voudrais te prier, mon Dieu, d’une voix plus profonde,
Je voudrais te trouver, mon Dieu,
jusqu’au fond de ma nuit.

Dieu, tu es mon Dieu, je t’attends,
mon cœur a soif de Toi.
De tout mon être, je t’attends,
comme un sol trop sec attend la pluie.

Ainsi, je te bénirai dans ma vie,
En ton nom, je lèverai les mains :
festin de fête dans ma vie,
grande joie qui jaillit de mes lèvres.

Je me souviens de Toi, dans la nuit,
Je reste des heures à te parler.
Toi qui fus mon secours dans la nuit,
Je suis heureux près de Toi. » (P 103)

Que notre prière d’enfant monte vers le Père :


Notre Père
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous, aujourd’hui,
notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensé,
et ne nous laisse pas
entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à Toi qu’appartiennent,
le Règne, la Puissance et la Gloire,
pour les siècles des siècles,
Amen !

En vous souhaitant une belle fête de la Toussaint,
et en fraternelle communion,
Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP

Doyenné Ouest-Charente et ses 3 secteurs


-