Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Le-conte-de-l-asteroide
      Le conte de l’astéroïde

Le conte de l’astéroïde

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote
  • le conte de l asteroide - (mp3 - 7.7 Mo) Télécharger

Il y a 200 millions d’années, une astéroïde de deux à trois kilomètres de diamètre percuta la Terre à une vitesse de vingt kilomètres par seconde, au lieu-dit la Judie, dans la commune de Pressignac à l’est de la Charente. Elle laissa un cratère de 20 kilomètres de diamètre, et ravagea tout à plus de 100 kilomètres à la ronde. Des roches énormes retombèrent à près de 450 kilomètres de là. L’énergie libérée par l’impact fut phénoménale : 1 000 fois celle des plus violents tremblements de terre jamais enregistrés. Sous la chaleur extrême, tout brûla alentour et un tsunami provoqua un raz de marée gigantesque. À cette époque il n’y avait sur terre qu’un unique continent, la Pangée, qui était en cours de morcellement. Des centaines de milliers d’animaux trouvèrent la mort dans ce cataclysme.

Quelques années plus tard, après un deuil long et pénible, les animaux voulurent commémorer l’effroyable massacre qui avait fait périr tant de leurs congénères.

Le roi Lion prit les choses en mains, ou plutôt en griffes. Après avoir réuni son conseil, il décréta que chaque année un rassemblement se tiendrait sur les lieux de la catastrophe. Plus précisément dans les prairies qui bordent Chassenon et Pressignac, non loin de Chabanais en Charente. Une délégation de chaque race animale devrait se rendre sur place pour 3 jours de recueillement et de fête en mémoire des animaux défunts.

C’est ainsi que pendant des millions d’années la Charente limousine reçut la visite de toutes sortes de bêtes des plus imposantes comme les dinosaures aux plus petits comme les pucerons, du plus beau comme le tigre blanc au plus laid comme le marabout.

Après une journée de commémoration en hommage aux disparus, suivaient deux jours de fête. Chaque race était invitée à faire son numéro, les uns d’équilibre, les autres de force et d’autres encore de ruse ou d’adresse.

Mais il y a 3 millions d’années, l’ambiance de ces réunions commença à évoluer. Chacun voyait bien que le roi lion était inquiet.

Quelques milliers d’années plus tard, la convocation habituelle souligna l’importance stratégique de la prochaine rencontre mondiale. Chaque race était priée d’être présente, aucune exception ne serait tolérée. Toutes se mirent donc à converger vers la Charente limousine.

L’hommage aux animaux qui avaient péri dans la catastrophe de l’astéroïde fut plus bref que d’habitude.

Puis le roi Lion imposa le silence et d’un ton solennel prononça le discours que chacun attendait avec impatience. Même les pies se turent.

  • Chers amis,
    Depuis quelques milliers d’années nos aïeuls ont été alertés par nos frères les chimpanzés sur certaines évolutions qui les inquiètent. Une branche de leurs descendants, dénommée les hominidés, donne des signes particuliers troublants. Nous n’avons pas voulu alors vous alerter et nous avons pris le temps de bien regarder le phénomène. Or une évolution récente de quelques centaines d’années nous conduit aujourd’hui à vous mettre en garde contre l’une des familles hominidées qui se fait appeler l’homo sapiens.
    Vous risquez d’en rencontrer prochainement car il se reproduit rapidement et surtout il semble avoir entrepris un voyage destiné à coloniser toute notre planète.
    Si vous le croisez, soyez sur vos gardes. Il tient des discours apparemment séduisants mais dont nos experts ont décodé les mécanismes. Le mensonge est très présent dans ses propos. Sous prétexte de nous témoigner de l’amitié, il veut en fait nous réduire à l’esclavage afin, au mieux de nous domestiquer pour nous mettre à son service, et au pire de nous élever en batterie pour mieux nous dévorer.

La foule gronda. Un ourson se précipita dans les bras de sa maman. Un faon qui s’était éloigné courut se mettre à l’abri dans les jambes de ses parents, la biche et le cerf.

Le lion continua :

  • C’est pourquoi il nous faut prendre des mesures exceptionnelles de protection. Ce soir le grand conseil se réunira pour en débattre et prendre les décisions qui s’imposent. Nous vous les annoncerons demain.

Le soir, pendant que les anciens délibéraient, les discussions allèrent bon train. Les hypothèses les plus folles circulaient. L’homo sapiens serait capable d’exterminer des espèces, l’homo sapiens serait capable de polluer les océans …

Le lendemain matin, la foule des animaux attendait impatiemment le Roi Lion qui parut enfin :

  • Chers amis,
    Face à la menace de l’homo sapiens, nous avons pris de graves décisions. La seule façon qui, à terme, permettra aux races animales de se sauver est de contribuer à la réputation des territoires où elles habiteront. Pour ce faire nous avons affecté une région à chaque race et nous demandons à chacun de la rejoindre pour y être les témoins de la beauté, de la qualité et de la noblesse de notre race animale.

Aussitôt dit, aussitôt fait, le roi lion ordonna aux tigres blancs de partir au Bengale, aux pingouins de rejoindre le pôle nord, aux manchots empereur le pôle sud, aux toucans de s’envoler pour l’Amérique du Sud. Et ainsi de suite, toutes les races animales se virent affectées un territoire.

Trois heures plus tard, il ne restait plus que quelques types d’animaux.

  • Vous, je vous ai gardés pour la fin car vous n’irez pas loin.

Puis il s’adressa à l’huitre, au veau, au dindon, à la poule noire et à ceux qui restaient.

Et c’est pourquoi depuis cette lointaine époque, grande est la réputation de l’huitre de Marennes, du veau de Chalais, des dindons de Varaignes, de la poule de Barbezieux, du brochet de Charente, de la truite de la Touvre, du sanglier de la Braconne et du mouton de Charente limousine.

Jean Paul Tourvieille
http://www.tourvieilleauteur.fr/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Les doyennés et paroisses


Agenda


-