Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Lecture-du-jour

Lecture du jour

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Mardi 22 mai 2018, le mardi de la 7e semaine du temps ordinaire


  • Première lecture : « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises » (Jc 4, 1-10)

    Lecture de la lettre de saint Jacques

    Bien-aimés,
        d’où viennent les guerres,
    d’où viennent les conflits entre vous ?
    N’est-ce pas justement de tous ces désirs
    qui mènent leur combat en vous-mêmes ?
        Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien,
    alors vous tuez ;
    vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins,
    alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre.
    Vous n’obtenez rien
    parce que vous ne demandez pas ;
        vous demandez, mais vous ne recevez rien ;
    en effet, vos demandes sont mauvaises,
    puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs.
        Adultères que vous êtes !
    Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde
    rend ennemi de Dieu ?
    Donc celui qui veut être ami du monde
    se pose en ennemi de Dieu.
        Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien
    quand elle dit :
    Dieu veille jalousement
    sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ?

        Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ?
    C’est ce que dit l’Écriture :
    Dieu s’oppose aux orgueilleux,
    aux humbles il accorde sa grâce.

        Soumettez-vous donc à Dieu,
    et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous.
        Approchez-vous de Dieu,
    et lui s’approchera de vous.
    Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ;
    esprits doubles, purifiez vos cœurs.
        Reconnaissez votre misère,
    prenez le deuil et pleurez ;
    que votre rire se change en deuil
    et votre joie en accablement.
        Abaissez-vous devant le Seigneur,
    et il vous élèvera.

                – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 54 (55), 7-8, 9-10ab, 10cd-11ab, 23)

    Refrain psalmique : (Ps 54, 23ab)

    Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
    il prendra soin de toi.

    J’ai dit : « Qui me donnera des ailes de colombe ?
    Je volerais en lieu sûr ;
    loin, très loin, je m’enfuirais
    pour chercher asile au désert. »

    J’ai hâte d’avoir un abri
    contre ce grand vent de tempête !
    Divise-les, Seigneur,
    mets la confusion dans leur langage !

    Car je vois dans la ville
    discorde et violence :
    de jour et de nuit, elles tournent
    en haut de ses remparts.

    Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
    il prendra soin de toi.
    Jamais il ne permettra
    que le juste s’écroule.

  • Évangile : « Le Fils de l’homme est livré. Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous » (Mc 9, 30-37)

    Acclamation : (Ga 6, 14)

    Alléluia. Alléluia.
    Que la croix du Seigneur soit ma seule fierté !
    Par elle, le monde est crucifié pour moi,
    et moi pour le monde.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
        Jésus traversait la Galilée avec ses disciples,
    et il ne voulait pas qu’on le sache,
        car il enseignait ses disciples en leur disant :
    « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ;
    ils le tueront
    et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
        Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles
    et ils avaient peur de l’interroger.

        Ils arrivèrent à Capharnaüm,
    et, une fois à la maison, Jésus leur demanda :
    « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
        Ils se taisaient,
    car, en chemin, ils avaient discuté entre eux
    pour savoir qui était le plus grand.
        S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit :
    « Si quelqu’un veut être le premier,
    qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
        Prenant alors un enfant,
    il le plaça au milieu d’eux,
    l’embrassa, et leur dit :
        « Quiconque accueille en mon nom
    un enfant comme celui-ci,
    c’est moi qu’il accueille.
    Et celui qui m’accueille,
    ce n’est pas moi qu’il m’accueille,
    mais Celui qui m’a envoyé. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

« Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous »

Saint Grégoire de Nazianze (330-390), évêque et docteur de l'Église
Homélie pour la fête de Pâques ; PG 36, 624 (trad. Homéliaire patristique, coll. Lex orandi n°8, p. 223 rev.)

Certains sont plongés dans l'incertitude par les stigmates de la Passion sur le corps du Christ et se posent la question : « Qui est ce Roi de gloire ? » (Ps 23,7) Réponds-leur que c'est le Christ fort et puissant (v. 8) en tout ce qu'il a toujours fait et qu'il continue de faire... Fais-leur voir la beauté de la robe portée par le corps souffrant du Christ, embelli par la Passion et transfiguré par l'éclat de la divinité, cette robe de gloire qui en fait l'objet le plus beau et le plus digne d'être aimé au monde... Est-il petit du fait qu'il s'est fait humble à cause de toi ? Est-il méprisable du fait que, Bon Berger offrant sa vie pour son troupeau (Jn 10,1), il est venu chercher la brebis égarée, et l'ayant trouvée, la ramène sur ses épaules qui ont porté pour elle la croix, et l'ayant ramenée, l'a mise au nombre des brebis fidèles qui sont restées au bercail ? (Lc 15,4s) Est-ce que tu l'estimes moins grand parce qu'il se ceint d'un linge pour laver les pieds de ses disciples, leur montrant que le plus sûr moyen de s'élever, c'est de s'abaisser ? (Jn 13,4 ;Mt 23,12) parce qu'en inclinant son âme vers la terre il s'abaisse afin de relever avec lui ceux qui plient sous le poids du péché ? Lui reproches-tu d'avoir mangé avec les publicains et les pécheurs pour leur salut ? (Mt 9,10) Il a connu la fatigue, la faim, la soif, l'angoisse et les larmes, suivant la loi de notre nature humaine. Mais, comme Dieu, que n'a-t-il pas fait ? ... Nous avions besoin d'un Dieu fait homme, devenu mortel, pour pouvoir vivre. Nous avons partagé sa mort qui nous purifie ; par sa mort, il nous donne de partager sa résurrection ; par sa résurrection, il nous donne de partager sa gloire.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Doyenné de Cognac
Vicaire épiscopal chargé de ce doyenné : Père Pierre-Marie ROBERT

Membres du Conseil pastoral du doyenné :
- Père Pierre-Marie ROBERT
- Père Florian MARCHAND
- Père Cléophas-Bakhita KARKA


Paroisse Saint Martin en Val de Cognac
(Cognac, Chateaubernard, St Brice, Boutiers-St Trojan, Javrezac, St Laurent de Cognac, Merpins)
10 rue Monseigneur Lacroix
16100 Cognac
05 45 82 05 71
Doyenné de Cognac

Membres de l’équipe d’animation pastorale
- Père Pierre-Marie ROBERT
- Père Florian MARCHAND
- Bernadette De BARMON
- Pauline CHAPUT
- Hubert DEMENIER
- Monique FONTAINE
- Vincent LACASSAGNE
- Jacqueline BAUDRY

Permanences d’accueil
Le secrétariat paroissial est ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00


Paroisse Notre dame des Borderies
7 place de l’Eglise
16370 Cherves Richemont
05 45 83 25 64
Notre dame des Borderies

Membres de l’équipe d’animation pastorale
- Père Cléophas-Bakhita KARKA
- François DE GELIS (Secrétaire)
- Frère François-Réginald DESPLANQUES
- Agnès DE FIRMAS
- Pascale GARNIER
- Patricia PIERRON
- Denis MARIDAT

Agenda

-