Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Meditation-du-Bienheureux-Pierre-CLAVERIE
        Méditation du Bienheureux Pierre CLAVERIE

Méditation du Bienheureux Pierre CLAVERIE

PRIEZ SANS CESSE

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Méditation du Bienheureux Pierre CLAVERIE
Évêque d’Oran, martyr le 1° Août 1996

PRIEZ SANS CESSE

Véritablement, c’est le temps de l’épreuve
où surgissent nos fragilités
et où il devient important de rechercher
ce qui nous porte et nous pousse à vivre.
C’est peut-être aussi le moment de nous rappeler
que nous sommes des croyants…
en un Dieu qui s’est ‘compromis’ dans l’histoire des hommes
jusqu’à partager leur condition :
c’est la folie chrétienne et c’est notre foi…

Quoi de plus fou
que d’aller à la mort sans autre équipement
qu’un amour désarmé et désarmant qui meurt en pardonnant ?
Et quoi de plus insensé
que de recruter ses disciples chez les pêcheurs galiléens,
les publicains, les prostituées, les pauvres gens ?
Nous sommes pourtant de cette race de croyants là.
Pas des comptables du permis et de l’interdit,
pas les guerriers d’une religion conquérante…

Jésus seul peut nous conduire sur les chemins du Dieu vivant :
par nous-mêmes, nous ne pouvons nous en tenir
à la « sagesse des Grecs »
que Paul oppose à la « folie de la Croix ».
Or notre vie prend son goût et sa fécondité
lorsqu’elle court le risque de cette folie particulière
qui traverse l’Évangile avec une jubilante audace.

C’est la force même de l’Esprit divin
qui, seule, peut nous entraîner à faire le passage…
Et c’est cela la prière.
Priez sans cesse !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda


-