Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Message-de-careme-2019-de-Mgr-Gosselin
      Message de carême 2019 de Mgr Gosselin

Message de carême 2019 de Mgr Gosselin

"Jeûner... et se nourrir ! " tel est le message de Mgr Gosselin, évêque d’Angoulême, et son invitation pour le carême 2019.


Carême 2019. Nous sommes désormais dans cette période de 40 jours qui nous sépare de Pâques, où nous avons l’occasion à la foi de peut-être rectifier un certain nombre de nos comportements dans un contexte difficile au niveau mondial et au niveau ecclésial. Nous sommes invités à une grande purification et à nous recentrer sur l’essentiel.
Je ne sais pas à quoi vous associez le carême ? Certains vont insister sur la prière, d’autres le jeûne, d’autres quitter des mauvaises habitudes...
Moi j’avais envie de vous donner comme axe ce que le prophète Isaïe nous dit : "Venez consommer, venez boire, venez manger de bonnes choses et des choses succulentes." Vous allez me dire que je suis tout de suite, déjà dans la résurrection. Pas vraiment parce que certes, nous avons des efforts à faire, et le jeûne, l’attention aux temps de prière et pouvoir se libérer d’un certain nombre d’attitudes mauvaises est vraiment une bonne chose, mais pour pouvoir le faire d’une manière beaucoup plus aisée, il faut entendre cet appel de Dieu à certes aller au désert pour combattre, mais il faut aussi se nourrir de bonne choses. En se nourrissant de la Parole de Dieu et en se nourrissant de ce qui nous fait du bien aura plus de force pour lutter contre ce qui va mal et contre le mal lui-même.
Avec cette invitation à se nourrir de bonnes choses, "ne gaspillez pas votre argent, nous dit le prophète, avec des choses qui ne peuvent pas nourrir". On est souvent, à l’extérieur de nous-mêmes, avec des choses qui certes ne sont pas forcément mauvaises en soi, mais qui ne nous nourrissent pas vraiment.
En cette période de carême, nourrissons-nous. Il y a de multiples propositions, dans les doyennés, dans bon nombre de paroisses, et également au niveau du diocèse. Nourrissons-nous par des rencontres, et aussi un enseignement. Nous avons besoin d’être formés. Le carême, c’est aussi former l’être chrétien. Le réformer parfois, mais surtout le former. Faites attention à tout ce qui est proposé dans les paroisses. Je voudrais insister sur ce qui est proposé au niveau diocésain puisque nous aurons trois rencontres de carême :
Vendredi 8 mars, 20h30 : "L’évangile de la paix : quel accueil pour les migrants"
Vendredi 22 mars, 20h30 : "Regard d’un laïc sur la mission de l’Église aujourd’hui"
Mercredi 17 avril, 20h30 : "Quelle âme pour l’Europe ?"

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda

Les doyennés et paroisses



-