Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Notre-Bien-commun-apprendre-pour-transmettre
        Notre Bien commun : apprendre pour transmettre

Notre Bien commun : apprendre pour transmettre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Une journée de découverte sur "le bien commun", pour rendre chacun acteur du parcours diocésain de formation.


Ouverte à tous les membres des E.A.P, aux participants de l’événement Diaconia de 2013 et à tous les membres des mouvement et services d’Église, une grande journée de formation est proposée pour lancer le parcours "Notre Bien Commun" dans le diocèse. Au cours de cette journée, les participants découvrirons des outils simples et concrets pour animer à leur tour des ateliers et des échanges dans leurs paroisses, mouvements, doyennés...

Au programme : La pensée sociale de l’Eglise, c’est quoi ?
La journée sera rythmée par des ateliers pratiques autour de 6 thèmes :

1. Politique : la politique, une bonne nouvelle ! Comment l’Eglise entend-t-elle intervenir dans le champ politique ? Est-elle légitime à le faire ? Pourquoi l’Eglise valorise-t-elle tant le champ politique ? Quel rôle les chrétiens sont-ils appelé à jouer en politique ? Comment se situe l’Eglise par rapport à la démocratie ? L’Eglise admet-elle la présence des chrétiens dans les différents partis ?

2. La propriété, oui mais… : la propriété vue par certains philosophes. La conception de la propriété, ses justifications et ses limites. Comprendre « la destination universelle des biens ». La dimension collective de toute propriété. Propriété et liberté. La propriété des moyens de production. La propriété au service du travail. Les revenus et les inégalités.

3. Le travail pour tous : la vocation de l’homme au travail. Principes éthiques et orientations pour un travail humanisé. Les choses nouvelles (travail précaire, travail délocalisé…)

4. Société cherche famille : pourquoi prendre en considération la réalité économique de la famille ? Quel est le rôle social de la famille ? Comment concilier vie familiale et vie professionnelle ? Comment soutenir la famille ?

5. J’étais un étranger : la dignité de la personne humaine ? La destination universelle des biens. Le bien commun : quelle extension ? Le droit de vivre en famille. L’intégration. Pour une « culture de la rencontre »

6. Moins de bien, plus de liens : finalité du style de vie : servir le bien commun. Posture humaine : approche de la limite. Des choix de vie pour l’avenir.

- (à raison de 3 ateliers le matin et 3 ateliers l’après-midi, et donc possibilité de participer à 2 ateliers sur l’ensemble de la journée)

Pour faire quoi ?
Tout au long de l’année, en doyenné, en paroisse, en groupes formels et informels, à partir d’un bagage pédagogique adapté, appuyé par le pôle solidarité possibilité de continuer à travailler, un ou plusieurs thèmes dans le but de les mettre en pratiques dans notre quotidien.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda




-