Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Ouverture-de-la-34eme-edition-de-la-BDCA
        Ouverture de la 34ème édition de la BDCA

Ouverture de la 34ème édition de la BDCA

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Discours de la présidente de l’association de la BDCA, Marie Piton, pour l’ouverture du festival de la BD Chrétienne d’Angoulême, le jeudi 30 janvier 2020


Mesdames Messieurs les représentants de l’état, de la région, du département,
de la ville,
Mesdames , Messieurs les élus,
Mesdames , Messieurs les éditeurs , les dessinateurs, les auteurs,
Mesdames , Messieurs,
Chers amis,

J’ai le plaisir de vous accueillir ici à st Martial en tant que nouvelle présidente
de l’association de la Bande Dessinée chrétienne d’Angoulême ou BDCA.
J’ai pris la suite de Bernard Baluteau à la mi-novembre 2019. Je tiens à le remercier
pour tout ce qu’il a accompli durant ses 5 années de présidence

Le festival de la BD chrétienne ce sont :

- des expositions dans 3 lieux : Temple, Cathédrale et St Martial
- des animations pour les scolaires
- des rencontres entre dessinateurs et jeunes ou bien avec des prisonniers
- des conférences ou tables rondes

Un festival ne peut avoir lieu :

  • Sans les auteurs et les dessinateurs portant des valeurs chrétiennes et
    qui reviennent fidèlement tous les ans ou bien ceux qui viennent ici pour la
    première fois.
  • Sans les éditeurs qui nous soutiennent financièrement, ou par l’envoi
    de BD, ou bien par une aide à la réalisation de nos expositions (comme
    Mame, les éditions du Signe , les éditions Glénat, les éditions du Rocher, le
    Lombard)

Un festival ne peut avoir lieu :

  • Sans le soutien financier de la Conférence des évêques de France et celui du diocèse
  • Sans Cosmopolite avec Pascal Dulondel et toute son équipe qui nous fournit les BD ou bien Muriel Racaud qui nous conseille pour les commandes
  • Sans 9eArt+ et le soutien de l’Association du FIBD
  • Sans la mairie et son aide en matériel divers

Un festival ne peut avoir lieu :

  • Sans les bédévoles : bénévoles à l’année de BDCA chrétiens, catholiques ou protestants qui œuvrent tout au long de l’année à la réalisation de ce festival
  • Sans les bénévoles du temps de festival (petites mains, monteurs, vendeurs,caissiers, cuisiniers, déménageurs, électriciens ...)

Et un festival ne peut avoir lieu :

  • sans vous tous les festivaliers que nous accueillons sur nos sites !

Un grand MERCI plus particulièrement cette année à ceux qui vont quitter
l’équipe de la BD et qui sont investis dans la BD depuis, pour certains, plus de
20 ans .
Merci à tous qui permettez la réussite d’un festival ce 34e festival de la BD
chrétienne.

Marie Piton,
Présidente de l’association de la BDCA (BD Chrétienne d’Angoulême)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


-