Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Pretres-diacres-eveque-quelle-vision-pour-le-diocese
      Une vision pour le diocèse ?

Une vision pour le diocèse ?

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Ce mardi saint était la journée de rencontre des prêtres et diacres autour de l’évêque, Mgr Hervé Gosselin. Une journée pour échanger sur la "vision" que chacun porte pour notre diocèse.


"D’après vous, quels sont les atouts du diocèse, ses faiblesses, et quels sont les rêves ou les souhaits que vous portez pour notre Église ?"

C’est sur ces questions que plus de 70 prêtres et diacres de Charente se sont retrouvés ce mardi saint, autour de Mgr Hervé Gosselin. Et d’évoquer, en points forts :
- l’unité et la fraternité du presbyterium,
- la qualité de nombre de laïcs engagés et formés,
- le dynamisme et la diversité des propositions faites,
- l’investissement et la disponibilité des membres des communautés chrétiennes, etc..
comme autant d’atouts sur lesquels le diocèse peut compter.

Ces forces ne cachent pas les faiblesses, reconnues, voire dénoncées en toute liberté de parole :
- le vieillissement de bon nombre d’acteurs de la pastorale,
- un certain individualisme,
- des finances diocésaines dans le rouge,
- un principe de subsidiarité non appliqué réellement,
- le manque de confiance fait aux laïcs,
- le manque de lieux de rencontre avec les jeunes,
- un éparpillement des prêtres,
- une trop grande distance avec les agriculteurs en difficulté,
- la difficulté à se renouveler,
- des orientations diocésaines pas toujours mises en œuvre...

Des souhaits ont alors été exprimés :
- des lettres de missions pour les laïcs et les prêtres,
- un accompagnement des personnes dans la durée et pas seulement jusqu’à la célébration des sacrements,
- une nouvelle forme de vie pour des prêtres qui serait plus missionnaire,
- une relation détendue et de confiance avec l’évêque et entre tous,
- des communautés plus autonomes...

les rêves n’ont pas manqué pour notre Eglise diocésaine !

La journée s’était ouverte par la prise de parole très libre des pères Auriau, Bado et de Jean-Paul Morin, diacre dans le Ruffecois.

Elle s’est poursuivie avec la même liberté de parole, et dans la chaleur d’une rencontre qui a même fait jouer quelques-uns aux cartes au moment de la pause.

Mgr Hervé Gosselin, qui présidait sa première rencontre du presbyterium, pouvait conclure en soulignant l’importance d’avoir une vision, de se donner une direction, ou plutôt de l’entendre du Seigneur. Et d’inviter à créer, à être "non pas des tâcherons qui exécutent des tâches, mais les artiste de l’Église d’Angoulême de demain.











1 réaction


15 novembre 2016 07:09, par Sophie

Bonjour,

Que pensez-vous de la défiscalisation du régime scellier ? Cela permettrai aux finances diocésaines d’être moins dans le rouge, se serai des économies je pense. C’est ce que j’ai pu constater sur simulationpinel.com.

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Agenda