Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Tous-missionnaires-tous-responsables
            Tous missionnaires, tous responsables !

Tous missionnaires, tous responsables !

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

DIMANCHE 7 JUILLET 2019
14° dimanche du Temps Ordinaire, année C
Saint Luc 10,1-12 ; 17-20


TOUS MISSIONNAIRES

Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus envoie soixante-douze disciples, en mission, Si le nombre est symbolique, il signifie que la mission est confiée à tous, et pas seulement aux douze disciples du Seigneur. L’activité missionnaire dépasse les frontières ; elle s’ouvre à l’universelle, car la Bonne Nouvelle est annoncée à tous les hommes de bonne volonté, afin que « le règne de Dieu « s’établisse sur toute la terre. Dans le Notre Père « que ton Règne vienne, » règne de justice et de paix, règne d’amour au-delà de toutes frontières. LA MISSION EST CONFIEE A TOUS LES BAPTISES, DANS LE RESPECT DE LEUR ETAT DE VIE.

A LA SUITE DE JESUS


« Allez de toutes les nations faites des disciples ».
Cette dimension missionnaire universelle n’entrave pas notre réponse au quotidien : être missionnaire dans notre vie de chaque jour. Qu’est-ce à dire ? Par quels chemins ?

Écouter Sainte Thérèse

Sainte Thérèse nous dit « n’ayant pu être missionnaire d’action, j’ai voulu l’être par la prière et le sacrifice », c’est à dire l’offrande de sa vie .Elle est proclamée patronne des missions et des missionnaires, au même titre que Saint François Xavier qui s’en va aux confins de la Chine... Bien des personnes vivent cet engagement silencieux, enraciné dans la prière. Nos malades qui prient, le chapelet à la main, les personnes qui se nourrissent de la Parole de Dieu et s’engagent souvent au service des plus pauvres, des étrangers, des enfants en difficultés scolaires, des malades etc...l’action missionnaire s’enracine dans l’intimité avec Jésus. Elle se déploie par les chemins du témoignage personnel et communautaire, par le partage des tâches apostoliques, par la confiance mutuelle entre les diverses équipes paroissiales, afin de partager, d’harmoniser et de mutualiser nos efforts au service de la mission.

Travailler avec les autres

Le pasteur d’une communauté doit donc veiller à l’unité dans la diversité et favoriser les échanges, par des rencontres régulières enracinées dans l’écoute de la Parole de Dieu, avec l’accueil des joies et des peines, des initiatives, des questions....En effet « le but du ministère apostolique consiste, non à chercher son propre succès, mais à préparer les hommes à la rencontre personnelle du Christ. Le missionnaire en est seulement le précurseur. » C’est pour Le Christ qu’il peine, qu’il presse les hommes d’accueillir le Seigneur, de transmettre la Bonne Nouvelle et de transparaître ce qui l’anime : la joie de croire, l’audace d’espérer, et la force de la charité. Tout un programme !!!

Puiser à la source de la prière

Le Pape François nous invite à nous enraciner dans la prière, dans son Exhortation « La joie de l’Évangile » : « L’Église ne peut vivre sans le poumon de la prière et je me réjouis beaucoup que se multiplient dans toutes nos institutions ecclésiales les groupes de prières, d’intercession, de lecture priante de la Parole, les adorations perpétuelles de l’Eucharistie. » On comprend alors combien la prière est liée à l’activité missionnaire. « Dans celle-ci, il y a un au-delà qui est l’action même de Dieu, dépassant et surélevant l’apostolat. Prier, c’est en appeler à « la puissance infinie que Dieu déploie pour nous, les croyants »(Ep 1,19), c’est enfoncer le trépan dans les profondeurs de l’humanité pour en faire jaillir le Christ.

Être témoins et artisans de paix

« Dans toute maison où vous entrerez, dites, d’abord « Paix à cette maison. » C’est la consigne donnée par Jésus aux disciples et apôtres. Paix à cette maisons, car « la moisson est abondante et les ouvriers ne sont pas nombreux. » Le chemin de la paix est essentiel, car il nous oblige à ne pas être des conquérants qui partiraient pour établir des empires, sans le souci d’établir d’abord la paix, la communion entre les personnes, la compassion, la confiance mutuelle. « Les messagers de l’Évangile que nous sommes tous par notre baptême, sont là pour répandre la paix et n’ont donc pas la possibilité d’user de moyens violents. »

Cependant , Jésus nous envoie « comme des agneaux au milieu des loups. » Il y a aura donc des épreuves à traverser, des combats à affronter. Dans nos paroisses, je ne sens pas d’hostilité, mais plutôt de la bienveillance accompagnée aussi d’indifférence !
C’est donc avec humilité que nous engageons notre vie au service de l’Évangile. Chacun de nous fait sans doute cette expérience dans la rencontre avec les gens. Le dépouillement de nos prétentions, de notre orgueil et égoïsme est un appel à la confiance en Celui qui nous envoie.
Avec Sainte Thérèse nous comprenons que notre mission c’est « d’aimer Jésus et de le faire aimer. »

Pour continuer le chemin, quelles attitudes à avoir ?

• Rendre grâce à Dieu pour le don qu’Il nous fait de nous appeler.
• Appeler le Saint-Esprit au secours de notre faiblesse.
• Travailler à la mission en communion avec l’Église, nos paroisses.
• Éviter de tomber dans la critique, le jugement, les comparaisons.
• Partager nos idées, nos initiatives, nos projets.

Et chacun de nous peut trouver comment répondre à l’appel et à l’envoi en mission, selon son état de vie, son environnement, ses divers engagements associatifs, culturels, sociaux etc...

Avec la prière qui nous aide à répondre à l’appel de Jésus :

Dieu notre Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
entends la prière tonifiante de ton peuple.
L’Église de ton Fils Jésus-Christ
a toujours besoin du témoigne
et du service
de femmes et d’hommes
qui te soient entièrement consacrés .
Aujourd’hui comme hier,
tu appelles des disciples à suivre ton Fils.
Mets dans leurs cœurs
assez de foi et de charité
pour répondre à ton amour.
Que l’Esprit Saint les aide
à te consacrer leur vie,
pour ta plus grande gloire,
au Service de leurs frères et sœurs, en humanité . Amen

Frère Henri missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP

Doyenné Ouest-Charente et ses 3 secteurs


-