Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Tuto-7-Les-communautes-locales-et-les-fraternites-evangeliques
        Tuto 7 : Les communautés locales et les fraternités évangéliques

Tuto 7 : Les communautés locales et les fraternités évangéliques

Mgr Hervé Gosselin répond aux questions sur les orientations diocésaines.



Que sont les communautés locales et les fraternités évangéliques ?

Dans cette nouvelle organisation on parle bien des doyennés, ces doyennés qui sont très important au niveau territoire, importants en surface et en population, et les paroisses qui seront revues. Ces paroisses sont des ensembles de communautés qu’on appelle « communautés locales ». Ce sont des communautés qui ne sont pas paroissiales, mais qui rassemble quand même des chrétiens. Qui ont non seulement la liberté, mais qu’on encourage à pouvoir se rassembler. Et ces communautés locales seront ensuite représentées au niveau de la paroisse elle-même. Les communautés locales, ce sont ces petites communautés identifiées par une église, identifiées par une commune ou plusieurs communes, qui sont appelées à vivre, à proposer des temps de prière dans l’église, à la maison, etc. Ce sont des communautés locales.
On parle aussi des fraternités évangéliques. Quelle est la différence ? Il y a un tas de petits groupes qui se retrouvent. Qui ne sont pas uniquement liés au territoire. C’est un groupe de prière, une équipe Notre-Dame, 3-4 personnes qui se retrouvent à l’église pour prier le chapelet, ce sont aussi des petites fraternités évangéliques qui se retrouvent à la maison pourquoi pas pour un partage d’Evangile, ce sont des petites communautés religieuses de 2-3 religieuses qui sont là… c’est une fraternité évangélique ! Identifions : « nous sommes une communauté évangélique ». Et même, toute famille chrétienne peut être identifiée comme étant une fraternité évangélique. C’est une communauté en elle-même, c’est une fraternité qui vit l’évangile parce qu’elle prie, parce qu’elle va à la messe le dimanche, parce qu’elle est ouverte sur l’extérieur… Ces fraternités évangéliques, d’une certaine manière, en prenant une comparaison, c’est la cellule du corps. Ce n’est pas une unité fonctionnelle, mais c’est là où se vit ce qui est transmis par l’Église et par l’organisation du territoire. Mais ces fraternités, c’est là où nous devons estimer la vitalité de l’Église de Charente.
Et ces petites fraternités, il y a des moments où elles vont retrouver d’autres petites fraternités pour former des communautés locales qui elles-mêmes vont aller à la paroisse pour aller à la messe, et ainsi de suite. Mais la grande priorité de ce texte d’orientations c’est de dire : le plus essentiel c’est là où nous vivons, tels que nous vivons, des petits groupes qui vivent l’évangile.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Agenda

Les doyennés et paroisses



-