Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/spip.php?page=jour&date=2018-04-30
Accueil   Enfants et Jeunes   Jeunescatho16.fr   La Prière de Cédric Kahn

La Prière de Cédric Kahn

Le 30 avril a eu lieu une séance spéciale au Mégarama.
A l’issue de la projection du film, des personnes ont témoigné de leur expérience vécue en communauté accueillant des jeunes que la prière a pu relever.


Le film s’inspire d’une communauté réelle Le Cénacle et raconte « le trajet d’un être non religieux qui fait un chemin vers la religion »

"Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Il va y découvrir l’amitié, la règle, le travail, l’amour et la foi…"

Juliette Malègue était présente à la soirée :

LA PRIÈRE : UN FILM CHOC
de CÉDRIC KAHN °

« Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ! » cette phrase attribuée à Malraux pourrait bien illustrer le propos de ce film ? La spiritualité, religieuse ou non, peut- elle répondre au mal être de nos sociétés violentes, brutales, et particulièrement à celui de nos jeunes ? Pourquoi pas ?
C’est en tout cas le propos de ce film qui nous plonge, sans préambule, dans l’univers d’une communauté de jeunes, de tout âge, de toute nationalité, défoncés par la vie et la drogue. Ils se retrouvent, volontairement, dans cette communauté religieuse, retirée en pleine montagne, dont les seules thérapies sont le travail, l’amitié, la fraternité, la prière.
L’ambiance du film est pesante, lourde, les relations entre frères sont parfois violentes. De très beaux paysages de montagne dans le fin fond du Vercors apaisent et portent à la transcendance. Les journées sont scandées par le travail, le silence, l’amitié, la prière. Cette communauté calquée sur celle du « Cenacolo » communauté religieuse fondée par Sœur Elvira près Turin en 1983 « répond au mal être des jeunes par des gestes concrets d’amour. »
Le héros du film Thomas, magistralement interprété par Antony Bajon qui a obtenu pour ce rôle un ours d’argent du meilleur acteur à Berlin, passe par toutes les étapes de la guérison, les douleurs d’un sevrage brutal, la révolte, le refus, le mensonge, l’esquive, mais petit à petit, on le voit se transformer, physiquement, mentalement, moralement, découvrir la joie et la difficulté du travail à la ferme, le réconfort de l’amitié avec ses frères « de galère », le soutien de la prière dans les moments les plus dures et même celui de l’amour avec la très jolie Louise Grinberg, qu’il rencontre au cours d’une visite d’approvisionnement à la ferme voisine. C’est Hanna
Shygulla qui tient le rôle de sœur Elvira, la fondatrice de ce mouvement. Sa confrontation avec Thomas est un moment charnière pour Thomas qui comprend enfin que l’orgueil et le mensonge le privent de fraternité et d’amitié.
Ce film est un hymne à l’espérance et peut être donne raison au postulat :
« le 21ème siècle sera religieux !


Céline Rouden, dans La Croix
Il s’agit dans ce film d’un jeune toxicomane de 22 ans, qui pour sortir de sa dépendance, rejoint une communauté d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Le film, qui s’inspire d’une communauté réelle Le Cénacle, raconte « le trajet d’un être non religieux qui fait un chemin vers la religion », explique son réalisateur.

Xavier Giannoli et Cédric Kahn se présentent tous deux comme des agnostiques qui s’interrogent. « Il s’agit d’abord pour moi d’une quête intime et secrète », confie Xavier Giannoli qui dit s’être volontairement situé loin des clichés ou des débats sur le retour du religieux et du choc des civilisations. « On ne répondra pas au sens de nos vies avec des algorithmes, des smartphones, des promesses économiques ou des illusions politiques », ajoute-t-il dans la note d’intention du film.

La Prière « est un film qui passe de la conviction au doute, de la mort à l’amour. Il ne répond pas à la question de la foi mais l’interroge », explique de son côté Cédric Kahn. Ce faisant ils s’inscrivent dans les pas de Xavier Beauvois et de son film « Des hommes et des dieux », témoignant du regain des questions spirituelles dans notre société.
Mais c’est également une façon pour eux de s’interroger sur le mystère de la création dans leur art. « La foi ne vaut que s’il y a doute, à mon sens la création fonctionne de la même manière (…) faire un film c’est un peu entrer en religion, croire en une fiction supérieure au réel », explique très bien Cédric Kahn.

Date de sortie 21 mars 2018 (1h 47min)
De Cédric Kahn
Avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl
Genre Drame


Affiche La Prière

En savoir plus

Sources :
- Allociné
- La Croix

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les doyennés et paroisses




Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda
avril 2018 :

Rien pour ce mois

mars 2018 | mai 2018


-